Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


 Doré jaune
( Stizostedion vitreum )

Autres noms: Doré, Doré blanc, Doré bleu
Anglais: Walleye

De la famille des Percidés comme la Perchaude et les Dards.
Taille et poids moyens : 38 à 50 cm ( 10 à 20 po. )
1 kg ( 2,2 livre )
Peut vivre jusqu'à 12 ans
Période du frai : entre la mi-avril et le début de juin (selon la région)

Facilement reconnaissable à ses grands yeux vitreux et bien connu pour ses habitudes nocturnes, le Doré jaune est probablement l'espèce sportive la plus populaire en Amérique du Nord. Bien qu'il puisse atteindre une très grande taille, le Doré jaune est membre de la famille des Percidés, poissons en général inoffensifs. Le Doré peut être repéré la nuit en balayant la surface de l'eau avec le rayon d'une lampe de poche. Son oeil, extrêmement développé, est pourvu d'une membrane réfléchissante très sensible à la lumière qui brille étrangement sous le jet d'un rayon lumineux. Le jour, le doré est facile à reconnaître grâce à la tache blanche qui marque le bout du lobe inférieur de sa queue. Cet excellent prédateur a la bouche garnie de nombreuses dents acérées plutôt intimidantes. Bien que les populations de dorés aient été assez prospères, une sous-espèce, le Doré bleu, a été décimée par la contamination, la pêche intensive et la dégradation de son habitat; elle est maintenant complètement disparue.

Le Doré jaune est dulçaquicole et ne fait que de rares incursions en eau saumâtre. C'est une espèce florissante dont l'aire de distribution couvre presque tout l'est des États-Unis à partir de la frontière du Québec et va jusqu'à la côte du golfe du Mexique en Alabama.  

Le Doré mâle atteint la maturité entre 2 et 4 ans et la femelle, entre 3 et 6 ans. Il peut survivre dans une variété d'environnements. L'habitat idéal est cependant un grand lac peu profond dont l'eau trouble convient à son oeil si sensible à la lumière. Si l'eau est claire, le doré ne s'alimentera que lorsque la lumière est faible, soit tard le soir ou même la nuit.

On peut parfois trouver le Doré jaune dans les ruisseaux ou les rivières dont l'eau profonde ou turbide le protège contre la lumière du soleil. Il recherche aussi les billots, les rochers ou toute autre structure procurant de l'ombrage. Quand l'eau est limpide, le Doré jaune reste au fond, même si la température n'est pas idéale. Il se nourrit des poissons qu'il rencontre et s'attaque aux diverses espèces de Percidés, aux Malachigans, aux Ciscos, aux Meuniers, aux Corégones, aux Ménés, aux Aloses, aux Achigans et même aux membres de sa propre espèce. Il ne dédaigne pas non plus les grenouilles et les invertébrés comme les écrevisses, les escargots et les insectes.

Le frai se produit au printemps ou tôt en été sur les battures peu profondes ou dans les rivières. Pendant l'été, le Doré jaune préfère demeurer à proximité des zones lui procurant le couvert dont il a besoin. Ses habitudes alimentaires et son choix d'habitat demeurent relativement les mêmes pendant l'hiver. Il est très recherché des amateurs de pêche blanche.

Identification

Le Doré jaune a une forme allongée. Il mesure entre 30 et 50 cm et pèse entre 0,5 et 1,5 kg, mais les individus de plus grande taille ne sont pas exceptionnels. Ses mâchoires sont munies de nombreuses dents aigües. Ses yeux sont gros et plutôt opaques. La première nageoire dorsale porte de 12 à 16 épines longues et fortes, la nageoire anale en porte 2. Contrairement au Doré noir, le Doré jaune a des joues lisses et pratiquement dépourvues d'écailles, surtout chez les petits individus. Sa coloration peut être brun olive, jaune et même bleue selon l'habitat. Les écailles situées sur les flancs sont marquées de mouchetures dorées. Les nageoires dorsales portent des marbrures diffuses et la première nageoire dorsale porte de plus une grande tache noire à l'extrémité postérieure. L'extrémité du lobe inférieur de la queue porte une tache blanche.


Habitat

Eaux peu profondes (moins de 15 m) des lacs et des grandes rivières. En rivière, il recherche fréquemment les bassins situés au pied de rapides et les zones de courant modéré. Le Doré jaune semble atteindre les plus fortes densités de population dans les grands lacs peu profonds et aux eaux turbides. C'est un poisson d'eau fraîche qui recherche préférablement une température entre 13°C et 21°C.


Biologie

Le frai a lieu entre le début avril et la fin juin selon la latitude, peu après la fonte des glaces. Le Doré jaune peut frayer dans une grande variété d'habitats. Cependant, il semble préférer les fonds propres et graveleux situés en eaux courantes, peu profondes et bien oxygénées. Les populations vivant en lac peuvent aussi frayer sur les berges graveleuses de moins d'un mètre d'eau et exposées au vent. Le frai a lieu la nuit. La femelle est généralement accompagnée de plus d'un mâle. Les oeufs mettent 20 à 25 jours pour éclore. Au début, les très jeunes dorés fréquentent les couches d'eau supérieures mais, durant l'été, ils migrent progressivement vers les zones plus profondes. La maturité sexuelle est atteinte entre 3 et 8 ans selon le milieu. Les Dorés jaunes, surtout les femelles, ont tendance à retourner à la même frayère. L'oeil du Doré jaune étant très sensible à la lumière, le degré de turbidité de l'eau affecte ses périodes d'activité. Il se nourrit généralement en eau peu profonde, au lever et à la tombée du jour et se déplace vers les eaux plus profondes ou vers des abris rocheux durant les heures de clarté. Cependant, dans les lacs et rivières suffisamment turbides, l'alimentation peut se prolonger toute la journée. Le Doré jaune est principalement un prédateur de poissons. Il est peu sélectif, s'accommodant d'une large variété d'espèces, selon leur disponibilité.


Commentaires

Parmi les espèces d'eau douce du Canada, le Doré jaune est celui qui a la plus grande importance économique. Il est l'une des espèces sportives les plus recherchées dans toutes les régions accessibles dans son aire de distribution. De plus, il est l'objet d'une pêche commerciale majeure en Ontario. Jadis pratiquée dans plusieurs plans d'eau du Québec, sa capture commerciale est maintenant limitée à la section du fleuve Saint-Laurent située en aval de Trois-Rivières. Sensibles à la pollution par les pluies acides et autres déchets toxiques, plusieurs populations de Dorés jaunes ont sérieusement décliné au cours des dernières années. Le record de pêche sportive est un spécimen de 104 cm, pesant 11,34 kg, capturé dans l'état du Tennessee en 1960.


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 avril, 2007