Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


ACHIGAN À GRANDE BOUCHE
(Micropterus salmoïdes)

Anglais: Largemouth Bass

De la famille des Centrarchidés comme les Crapets.
Nom indien ( Algonquin ) : AT-CHI GANE (celui qui se bat)
Taille et poids moyens : 20 à 38 cm ( 8 à 15 po )
0,4 à 1,3 kg ( 1 à 3 livres )
Peut vivre jusqu'à 15 ans
Période du frai : mi-mai à la mi-juillet

 

Ce qui distingue l'Achigan à grande bouche de son cousin, l'Achigan à petite bouche, c'est surtout sa bouche démesurée qui se prolonge jusqu'en arrière de l'oeil. Cette caractéristique lui a d'ailleurs valu le surnom anglais de «bucketmouth»  (bouche-en-seau). Bien que ces deux poissons ne cohabitent pas habituellement dans le même environnement, vous les retrouverez parfois ensembles. À l'âge adulte, le corps court et trapu permet à ce poisson musclé d'effectuer des sprints tout en conservant une agilité phénoménale quand il poursuit une proie. Ces mêmes qualités aident l'alevin à fuir les prédateurs. Sa couleur, qui va de vert, (pâle ou foncé) à olive ou noir, constitue un camouflage parfait pour les jeunes dans les herbiers et pour les adultes continuellement en maraude.  L'Achigan à grande bouche aime la végétation, se nourrissant de larves, de grenouilles, d'écrevisses et de petits poissons qu'il y retrouvera en abondance. C'est un carnivore.

Ce poisson fraye surtout au crépuscule en eau moins profonde. Ce sont les mâles (tout comme l'Achigan à petite bouche) qui gardent les oeufs et le frai.

Bien qu'il soit plus rare de le rencontrer au Québec, il est très populaire dans le sud des États-unis où on le retrouve en abondance. Il recherche l'eau plus chaude soit de 20 à 26ºC (68 à 79ºF).

L'Achigan à grande bouche est ordinairement d'une plus grande taille que l'Achigan à petite bouche. Il est un poisson très combatif et est recherché des pêcheurs sportifs. Sa chair est délicate et s'apparente à l'amande.

On le retrouve surtout dans l'extrême sud de la Province et son aire de distribution s'étend jusqu'au Golfe du Mexique.

Identification

L'allure du corps de l'Achigan à grande bouche est semblable à celle de l'Achigan à petite bouche. Il mesure en moyenne de 20 à 38 cm de longueur mais peut atteindre une taille beaucoup plus considérable. Il se distingue de l'Achigan à petite bouche principalement par sa bouche plus grande dont le maxillaire dépasse le bord postérieur de l'oeil (pas nécessairement chez les très jeunes individus). De plus, la nageoire dorsale est plus haute et les épines de longueurs non uniformes. Les 2 nageoires dorsales sont presque entièrement séparées. La coloration générale du corps varie du vert brillant à l'olive. Les flancs ne sont pas marqués de barres verticales mais plutôt d'une large bande noire horizontale qui traverse tout le corps. Cette bande est très évidente chez les jeunes mais s'estompe parfois chez les adultes.

Habitat

Eaux chaudes des petits lacs et des baies peu profondes. Parfois dans les rivières à courant faible. Il fréquente rarement les habitats rocailleux typiques de l'Achigan à petite bouche mais préfère plutôt les substrats mous à végétation dense. Il tolère également des eaux plus chaudes et plus turbides.

Biologie

Le frai a lieu en juin et juillet et débute lorsque la température de l'eau atteint environ 17 à 18°C. Le mâle construit un nid en eau peu profonde sur des dépôts meubles parmi la végétation émergente. Il défend farouchement son territoire. Le nombre d'oeufs pondus varie entre 4,000 et 14,000 par kg du poids de la femelle. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 3 ou 4 ans chez le mâle et vers 4 ou 5 ans chez la femelle. L'Achigan à grande bouche se nourrit avant tout de poissons (ménés, petites Perchaudes, Crapets et même quelques-uns de ses congénères) mais son menu compte également des écrevisses, des grenouilles et divers insectes aquatiques. Sa longévité est d'environ 15 ans.

Commentaires

L'Achigan à grande bouche se retrouve dans nos eaux en moins grande abondance que l'Achigan à petite bouche. C'est un poisson sportif de grande importance particulièrement dans le sud-est des États-Unis où il atteint une taille considérable. Le record de pêche à la ligne est un spécimen de 97 cm de longueur pesant 10,1 kg, capturé en Georgie en 1932.


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 avril, 2007