Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


3 DIABLES ET 3 AMIS
AU MUR DE ROCKPORT !
Quai de Rockport, Ontario

Samedi le 3 novembre  2001

texte: Mélanie Charette
photos numériques: Richard Larocque
photos sur pellicule: Mélanie Charette 

En me réveillant ce matin-là et en regardant au travers de la fenêtre, j'ai su tout de suite qu'une journée mémorable de plongée nous m'attendait.

Une journée comme on n'aurait jamais osé en espérer à ce temps-ci de l'année. Avec un soleil timide, mais une température superbe, c'est ainsi que je pris le volant pour me rendre à la première station-service ontarienne, là où Jean Rondeau et moi avions convenus de nous rencontrer.

Aussitôt rendus, on vide un peu mon auto afin d'y faire de la place pour l'équipement de mon passager et c'est ainsi qu'un fou rire fut déclenché quand Jean découvrit une citrouille derrière mon siège (l'Halloween est déjà finie et je n'ai pas encore eu le temps de l'arranger ??? Oups !)

Bon, nous voilà partis !

Jean prendrait bien un café ! OK... on arrête dans un Tim. On repart et en s'engageant dans la bretelle pour aller rejoindre l'autoroute qui ne rencontre-t-on pas ?

Une mini-fourgonnette verte qui s'en vient à une allure décidée et qui nous dépasse le temps que je prenne de la vitesse. Une fourgonnette avec... Un autocollant des Diables ?!?  C'est Serge !!!  Ouf !  On ne sera pas en retard !

À notre arrivée au quai de Rockport, Richard Larocque, Martin Baron et Étienne Beaulé viennent nous serrer la pince et il n'en faut pas plus pour sortir notre équipement et se préparer à faire trempette !

Serge est heureux comme un poisson dans l'eau : Richard, Martin et Étienne sont en double ! Il serait arrivé un bolide à 100 000$ qu'il n'aurait même pas daigné le regarder tellement on pouvait voir les étincelles dans ses yeux !

Comme Jean et moi utilisions des bouteilles simples, nous fûmes jumelés. Tout le monde saute à l'eau et nous amorçons la descente de ce qui allait être une plongée Magique !

La falaise est superbe et la visibilité À COUPER LE SOUFFLE ! Tout ce que j'ai le temps de me rendre compte, c'est que nous sommes déjà à 92 pieds ! J'ose un regard vers le haut: comme si on était à 50 pi !!! Un regard à Jean qui commence à avoir le sourire et on continue notre descente.

Nous convenons de ne pas franchir la profondeur maximale de 130 pieds et nous profitons de l'intensité du moment ! WOW ! Ma plongée la plus profonde et des conditions exceptionnelles ! Le fond est là, au-dessous de nous, invitant, attirant comme s'il était tout près, mais je sais que c'est une ruse...

Je suis trop contente, une petite danse du chaudron s'impose et rien ne va plus ! Nous voilà donc, en profondeur, en train de danser le boogie-woogie tous les deux ! (Heureusement que les 2 autres palanquées ne sont pas à l'horizon pour contempler le spectacle et se payer notre tête !!!)

Bon bien, le taux d'azote est à la limite de l'acceptable et l'air commence à être limité, nous devons nous résigner à débuter notre remontée...

C'est la tête pleine, la bulle légère et le sourire fendu jusqu'aux oreilles que nous palmons pour revenir jusqu'au quai: 34 minutes de pur délice ! Et dire que Marc-André ne pouvait être parmi nous !

La plongée des autres membres du groupe s'est aussi très bien déroulée; on mange et on y retourne !

Plus tard, la journée se termine par une séance de photos avec la caméra numérique de Richard (rien pour faire oublier à Serge son idée d'acquérir pareille caméra pour le club !) et on se quitte sur des promesses d'en organiser d'autres comme celle-là.

Une autre journée "diabolique" signée...
Les Diables des Mers

Remerciement spécial à Richard Larocque pour les photos sous-marines et les photos de surface.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  25 mai, 2003

Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005