Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

     


 

APRÈS LE FLÉAU DE LA MOULE ZÉBRÉE,
C'EST MAINTENANT LA MENACE DU
SNAKEHEAD FISH
(Poisson Tête de Serpent)
Channa striata


                                                                                    © Michel DANTEC, photothèque de la C.I.L.

Noms communs :
Chevron snakehead, banded snakehead, striped snakehead, pongee, murel, China-fish. 

Décrivant ce poisson qui marche sur terre et qui peut vivre trois jours hors de l'eau, la Secrétaire d’État américaine, Mme Gale Norton, affirma ce 23 juillet 2002 qu’elle voulait bannir toutes les importations américaines en provenance de la région de ce prédateur asiatique qui a été découvert dans sept états américains depuis l’état du Maine jusqu’à Hawaii. Le Snakehead (tête de serpent), un poisson d’eau douce, illustré sur cette vieille photographie, a un appétit très vorace pouvant consommer tous les autres poissons des lacs ou étangs qu’il habite, et même se nourrir de ses propres jeunes…

Quel est donc cette espèce surnommée Snakehead ?

L’ère de distribution principale du Snakehead Fish se trouve dans la région de l’Indo-Pacifique parmi les 25 autres espèces de cette même famille qui se retrouve à travers la Chine, l’Indonésie, la Birmanie, la partie ouest de l’Inde, le Sri Lanka et dans les régions tropicales de l’Afrique. Ce poisson est prisé pour l’excellence de sa chair, étant souvent consommée fumée ou même séchée. Ce prédateur est reconnu pour avaler une proie aussi grosse que lui. Les adultes se nourrissent de poissons, de batraciens, d’oiseaux aquatiques et de petits mammifères, alors que les juvéniles se nourrissent de vers, d’insectes aquatiques, de larves de libellules, de têtards ainsi d’autres organismes similaires. Durant leur stage de croissance, les jeunes snakeheads sont très colorés, ce qui a permis à plusieurs aquaphiles de les garder en aquarium où ils apprennent facilement à manger de la viande de la main de leur propriétaire.

Ces poissons intelligents et faciles à domestiquer reconnaissent rapidement leur maître. Il est cependant souvent difficile de maintenir un approvisionnement de nourriture vivante suffisante pour le snakehead car, en étant constamment affamé, il nécessite beaucoup de nourriture. Les seules espèces appropriées pour l’aquarium sont le Channa asiatica et le Channa gachua puisque toutes les autres espèces deviennent beaucoup trop grosses avec le temps. Ces deux espèces semblent atteindre leur longueur maximale après un an ou deux. Les autres espèces adultes tendent à avoir une coloration uniforme typique de l’espèce Snakehead qui va de la couleur brune à une couleur verdâtre. Les snakeheads possèdent plusieurs bandes diagonales foncées qui forment des angles ou des taches rectangulaires et qui sont souvent accompagnées par des rangées de taches de couleur crème. Dans la plupart des cas, les nageoires dorsales et anales sont transpercées d’une teinte rougeâtre.

Dès que les jeunes snakeheads sont assez âgés pour se nourrir de proies plus grosses, ils quittent alors l’endroit de leur naissance pour occuper un nouveau territoire qu’ils défendront férocement. Ces poissons sont d’excellents sauteurs et certains se permettent même d’atteindre la terre ferme pour capturer de petits organismes. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de toujours couvrir l’aquarium lorsqu’on les conserve en captivité. Il est aussi important de conserver les snakeheads uniquement avec des poissons de la même espèce et de la même grosseur puisqu’ils sont connus pour s’attaquer à d’autres espèces et à des individus de plus petite taille de la même espèce. Plusieurs ont eu beaucoup de succès à conserver en captivité l’espèce africaine favorite Channa obscura, considérée comme la plus jolie.


http://cil.france.free.fr

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  03 mars, 2006