Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

 


Le drapeau de plongée

Le drapeau de plongée rouge et blanc que nous connaissons si bien n’est pas anti-diluvien.  Il est né en 1950 aux État-Unis d’un ex-militaire de la Navy : Denzel James Dockery.

James prit sa retraite en 1949 et se confectionna un scaphandre afin de démarrer sa petite entreprise de plongée.  Il utilisait le drapeau entièrement rouge (danger) afin de signaler sa présence sous l’eau, tout comme le faisaient les militaires de l’époque.

Malheureusement, les opérateurs de bateaux civils ne connaissaient pas (ou ne respectaient pas) sa signification et James décida de se confectionner un nouveau drapeau destiné explicitement à signaler sa présence en plongée.

Lui et sa femme confectionnèrent un drapeau rouge coupé d’une ligne blanche en son milieu.  Quelques temps plus tard, il s’aperçu que ce sigle était le drapeau de l’Australie…  Il éplucha le livre des drapeaux du monde afin de ne pas « voler » un autre emblème et fit pivoter la ligne blanche d’un coin à l’autre.  Le drapeau «  plongeur sous l’eau » est né.

Il popularise son nouveau drapeau via sa boutique de plongée et un représentant de la compagnie U.S. Diver lui offre un jour de vendre ce drapeau via tout le réseau de distribution de la compagnie.  Suite à des représentations auprès de regroupements de plongée, quelques états (Ohio, Indiana, Illinois) officialisent le drapeau.  Des amendes sont prévus pour les plongeurs qui n’utilisent pas le drapeau en plongée mais pas pour les plaisanciers qui ne le respectent pas!

Fort heureusement, les législations ont changé depuis et notre drapeau de plongée est maintenant connu partout en Amérique du Nord.  Les plaisanciers, lors de leur cours obligatoire (au Québec) sont avisés de ne pas approcher le drapeau et de réduire leur vitesse. 

Il existe encore beaucoup de confusion concernant les deux drapeaux associés à la plongée : le drapeau rouge et blanc (plongeur sous l’eau) et le drapeau blanc et bleu (alpha).

La fonction du drapeau rouge et blanc est principalement de protéger le plongeur en indiquant sa présence sous l’eau.  Le drapeau alpha sert à identifier une embarcation engagée dans une activité de plongée. (règlement sur les abordages, Loi de la marine marchande) . 

Un navire qui ne peut modifier sa trajectoire ou sa position doit aborder les pavillons «  rouge-blanc-rouge » ou des lumières correspondantes.  Ce n’est donc pas la signification du drapeau « alpha », contrairement à la croyance populaire.

Signaler votre présence au moyen du drapeau de plongée installé sur une bouée dès que vous prévoyez une présence maritime.  En plus d’être un élément de sécurité anti-hélice, la corde qui relie le plongeur à la bouée peut faire office de ligne de référence lors de la descente, de la remontée ou lors du palier de sécurité.

Informez-vous des règlements concernant l’utilisation du drapeau de plongée à l’extérieur du Québec… Il est souvent obligatoire.