Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

     


 

Une lourde sculpture dans les eaux du Memphrémagog

Journal La Tribune
L
e mardi 21 août 2007

Le sculpteur Shannon Cooney est amoureux du lac Memphrémagog. À un point tel qu’il a immergé une œuvre en granit de son cru, pesant plus de 1000 kilogrammes, dans ce plan d’eau

La sculpture que cet artiste de la région de Magog a installée dans le lac Memphrémagog représente une créature imaginaire au moment de sa naissance, alors qu’elle brise l’œuf dans lequel elle a commencé à se développer.

La bête en question est nulle autre que Memphré, la légendaire créature qui habiterait le grand plan d’eau.

L’an dernier, cette sculpture a valu à Shannon Cooney les prix du jury et du public lors de la toute première édition du Symposium international de sculpture sur granit de Stanstead.

Je voulais trouver un bloc de granit dans le lac en vue de cet événement l’an passé. Mais, quand j’ai plongé pour aller en chercher un, je me suis fait piquer plusieurs fois par des larves minuscules. Ça m’a donné l’idée de réaliser une œuvre pour attirer l’attention sur l’état du lac”, raconte-t-il.

Car l’artiste est convaincu, comme plusieurs riverains, que le lac Memphrémagog vieillit à grande vitesse présentement. Cela se traduit en outre par la prolifération des algues et cyanobactéries.

La sculpture de Shannon Cooney a aussi pour objectif de pérenniser la légende de Memphré, qu’a contribué à faire connaître au Québec et ailleurs dans le monde le plongeur magogois Jacques Boisvert, décédé en 2006.

"Mon œuvre représente 200 apparitions recensées de la bête. Je veux m’assurer que la légende de Memphré reste en vie pour les générations future”, confie le sculpteur.

La sculpture gît par 20 pieds de profondeur à proximité d’une zone du lac très connue par les plongeurs sous-marins, appelée la falaise Richard. C’est un des sites les plus populaires du lac pour la plongée, il y plein de poissons et de la roche fissurée.

Prochainement, l’artiste entend retourner voir sa sculpture et confectionner un “grand nid de bois et de pierre pour le petit Memphré”. Il complètera ainsi son œuvre.

Voir aussi:

Stanstead: Capitale nationale de la sculpture sur granit

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  14 septembre, 2007