Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


LES ÎLES
ET
RÉCIFS DU BIC
L'île des mille et une nuits

par Michel Fournier

Revue LA PLONGÉE, Volume 12, No. 6, Hiver 1985-86

 

Située dans l'estuaire du St-Laurent tout près de Rimouski, par 48° 25' et 68° 50' ouest, elle s'étend du sud-ouest au nord-est sur trois milles de long (5 km). Entourée de récits et d'îlots dont l'île Bicquette qui abrite les habitations du gardien du phare, l'île du Bic constituait au temps du régime français à la fois un point de ralliement, de ravitaillement, un poste de prise en charge par les pilotes et le site de nombreuses tragédies navales. À proximité du grand havre du Bic, cette grande île faisait office de station navale de première importance pour la marine militaire jusqu'à l'invasion Fénienne en 1861. Mais il faut dire que cette affluence n'était pas nouvelle en 1700. En effet, les missionnaires en avaient fait un point de départ de leurs nombreuses missions au milieu des tribus indiennes des deux rives du St-Laurent dès 1635. Il va sans dire que l'on peut noter dans les archives de la région le passage de personnages célèbres aux îles du Bic tel que le père Albanel, le colonel Malcom Fraser, les généraux Wolfe et Montcalm (le 21 mai 1756) et encore bien d'autres.

On constate que cette partie du fleuve était une des plus achalandées entre les années 1600 et 1900. De ce fait, (le bonheur des uns faisant le malheur des autres...) il se trouve que les îles du Bic pourraient bien être un cimetière de navires aussi important que celui de la fameuse île de Sable au large de la Nouvelle-Écosse, dans l'Atlantique. Jusqu'à aujourd'hui il a été possible de recenser à l'aide d'archives et de témoignages locaux près de 20 épaves datées entre 1666 et 1954 dont les tonnages varient entre 41 tonneaux et 2,623 tonneaux.

C'est donc dans l'esprit de rendre accessible et de sauvegarder ce coin de pays qui par son potentiel "eau claire / épaves" est un endroit à la fois paradisiaque et mystérieux qu'est venu le désir d'aménager un parc maritime et sous-marin. Ce projet pourrait s'échelonner sur 3 ou 5 ans selon l'implication des gouvernements, qui ont pour certains, déjà manifesté leur intérêt compte tenu de la proximité du futur parc et réserve faunique du Bic. En attendant il est possible d'en avoir un avant-goût en visitant l'épave du "GERMANlCUS", un bateau de 2,623 tonneaux qui sombra le 7 novembre 1919 à 3h00 am. Ce navire de 350 pieds de long par 49 pieds de large arrivait de Rotterdam chargé de fret à destination de Québec et Montréal. Alors qu'il venait prendre un pilote, il heurta un récif qui éventra le navire. Il repose maintenant dans une profondeur moyenne de 60 pieds avec à ses côtés, le récif meurtrier qui lui sert de pierre tombale.

Pour tous renseignements:

Michel Fournier
262 du Fleuve
Pointe au Père, Qc G0K 1G0
(418) 724-8888

 

LISTE FRAGMENTAIRE DES NAUFRAGES
(îles du Bic)

Date
 du naufrage

Description

Localisation

1666

Navire du régime français "L'Alcide" & "Lys" ou "L'Alcide du Capitaine Joseph Lavoie de Ste-Luce" 1854

 

Mai 1841

"A. BARK"

 

Nov. 1845

"CEYLON"

 

Août 1847

"CITY OF DERRY"

 

1865

Inconnu: goélette américaine chargée d'huile, équipage des séides de John-Wilkes Booth qui assassina le président Lincoln à Richmond, U.S.A, le 14 avril 1865

 

1870

"?" 3 transatlantiques...

récif sud-ouest

1875

"?" un gros navire à voiles en route pour l'Europe avec ses cales remplies de blé...

récif sud-est

 

Ci-dessus: sources: Damasse Potvin & J.D., Michaud Pitre

 

7 nov. 1919

"GERMANICUS"
2623 tonneaux de Rotterdam à Québec 350' x 49'
Sombré à 3h00 AM, le "STRACHONA" va le secourir

Île du Bic

25 oct. 1926

"SAGUENAY" 81 tonneaux #116,224 de Québec

 

26 oct. 1926

"GARNER" 435 tonneaux #138426 de Paspédiac
"Le 26 octobre (1926), naufrage sur l'Île du Bic de la dernière goélette à appartenir à un habitant de Havre St-Pierre. La Garner du Capt. Edouard Turbis. Le Capitaine Turbis et M. Laurent Jomphe, passager perdirent la vie, les fils du capitaine et M. Alfred Cormier membres de l'équipage réussirent à se sauver."
( Source : Programme Souvenir du 100ième de Havre St-Pierre. Page 149 )

Île du Bic

31 août 1936

"BENMAPLE" 1074 tonneaux #146135 de Toronto, 
Collision vs "LAFAYETTE"

 

23mai1954

"PRINCE MINGAN" 41 tonneaux #152618 de Montréal

Anse à l'Orignal

25 oct. 1925

"SHAMROCK" 81 tonneaux #125996 de Québec 

Phare de Pointe au Père

2 nov. 1943

"MAURICEM."99 tonneaux #158149 de Montréal feu Rimouski

 

9 mai 1950

"ROSE MARIE" 2 tonneaux #3807 de Rivière du Loup, feu St-Barnabé

 

15avril 1953

"DELIVER 1" 395.4 tonneaux de Ste-Catherine, Ont. Rimouski

 

?

? transportant du riz

sombra récif ouest (Cailles de Riz)

?

12 canons, trouvé en 1870 régime français ou avant.

récif est

?

? ? manbrure de bateau vers 1600

anse E. Bicquette.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 juin, 2009