Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


DESTINATION PERCÉSIE !

par Georges Mamelonet
responsable du Parc sous-marin de la Baie de Percé

Revue LA PLONGÉE
Volume 12, No. 3, Mai / Juin 1985

 

Le parc sous marin et le club nautique de Percé est animé avec passion par une équipe de plongeurs résidents qui partageront avec vous leur amour de la mer. Une entreprise en pleine expansion où la fraternité des plongeurs et de la mer sont de rigueur.

 

Nouveau plongeur ou vétéran, observateur tenté par l'expérience de l'apnée ou de la plongée en bouteille, qui n'a pas, devant quelques images des jardins de Neptune, rêvé d'être Triton ou Sirène, pour pouvoir des yeux et des sens caresser les innombrables richesses de l'Océan? Pour le temps d'une plongée pouvoir rompre avec le monde pesant de la gravité et partager avec les créatures océaniques cette merveilleuse sensation d'être manta ou dauphin en écoutant le ressac rythmer tranquillement la promenade.

Ne semblaient être ouverts à cette découverte que les mers turquoises des tropiques, les rivages bordés de sable blanc des îles du Sud, et les lacs de notre pays. Erreur, ici même, réservoir de pêche du monde entier, s'offre le Golfe St-Laurent, plus précisément les rivages de la Gaspésie.

Descendant le long du Fleuve on dit adieu à la rive Nord qui s'éloigne et finit par disparaître à l'horizon. Enfin commence l'Océan, ses infinies étendues d'eau vivante, amante ou cruelle, mais dont la connaissance n'a jamais laissé indifférent. Un autre petit bout de route le long des falaises de Mont Louis, et voilà qu'on admire les cerfs volants qui planent libres à Mont St-Pierre, promenant doucement par les goélands leurs passagers extasiés.

 

LA BAIE DE GASPÉ ET FORILLON

Au détour du chemin apparaît enfin la première destination plongée, la Baie de Gaspé. Un des plus grands havres naturels au monde, elle a abrité tant de navires au cours des siècles, et s'ouvre depuis peu à la plongée de loisir. La limpidité des eaux de cette Baie recèle un trésor de merveilles et fait oublier tout de suite aux novices les plongées-piscines qui ont préparé cette découverte. Les noms des sites chantent seuls et l'imaginatif fera ici un roman de ses plongées.

Cap-aux-Os et l'épave du Carabobo, qu'on aperçoit de la plage, la station d'air de Pierre-Paul, Grande Grève et ses fonds riches en pétoncles et anémones et le mystère qui gît dans les multiples épaves encore à découvrir. On peut égaiement se procurer au Cegep de Gaspé de l'équipement de bonne qualité, y faire remplir ses cylindres, et de là, partir à l'aventure vers le Parc national Forillon qui offre plusieurs petites baies à la découverte. On se méfiera néanmoins des courants en tenant compte des marées et des vents, prudence oblige.

LA POINTE ST-PIERRE

Plus tard, en continuant le chemin, à la sortie de la Baie de Gaspé, voici Pointe St-Pierre, site déjà renommé et maintes fois visité par de nombreux plongeurs qui étale pour l'observateur sous-marin une grande richesse de flore et quelques reliques éparses du temps de la grande navigation à voile. Mais déjà debout sur l'île Plate on aperçoit à l'horizon ce drôle de Rocher suivi d'un obélisque qui semble essayer de s'accrocher aux falaises des Trois Soeurs. À ses côtés une énorme baleine repose, sereine et tranquille. l'île Bonaventure et dansent dans les têtes les présages de merveilles insoupçonnées.

PERCÉ ET L'ILE BONAVENTURE

Sur cette île nichent plus de cent mille oiseaux de mer, goélands, fous, mouettes, macareux et d'autres plongeant inlassablement dans l'Océan pour s'y repaître. Ainsi plus de sept millions de livres de nourriture sont englouties chaque été et cette effarante quantité laisse supposer un univers sous marin grouillant de vie.

C'est autour de cette Île et près de ce Rocher que l'on fait connaissance avec le Parc sous-marin de la Baie de Percé. Ici la plongée est facile et le coup d'oeil unique. L'équipe du Parc, formée à l'école de la pratique et du sport, vous fera rêver éveillé.

Au départ du quai de Percé, après s'être équipé dans des locaux rappelant l'histoire des premiers habitants du Pays, on sent déjà l'extraordinaire nous envahir. La masse du Rocher nous accompagne jusqu'aux sites où s'achève l'habillement des radeaux de plongée ancrés au-dessus des fonds à visiter. Nul besoin de guide ici. Chacun plonge à sa mesure et à celle de son copain. Pas de plongée ratée où l'on aurait cherché vainement le "Spot" fameux. Des sentiers sous-marins nous guident vers les plus beaux coins de ces jardins aquatiques, à la préférence de chacun. Grottes et tunnels, murs d'anémones, falaises où dansent les mille couleurs de milliers d'organismes, bancs de maquereaux et de lançons éclatants d'éclairs argent dans les rayons verts du soleil.

Au site de la Baie des Marigots c'est le contact plus étroit avec les Tanches, poissons de taille respectable qui viennent jouer et se faire nourrir par les visiteurs. À l'Anse du Bilbo la caverne dévoile sa féerie en plongée de nuit. Dans la danse du plancton phosphorescent, on goûte à un souper sous-marin de gonades d'oursins, par une dizaine de mètres de fond. Au Cap Blanc planent les raies et roulent les concombres de mer étalant leurs tentacules aux courants légers de marée, au milieu des restes d'un vapeur Irlandais du XIXème siècle.

Au gré de la chance, en juillet ou en août, peuvent apparaître sur les sites de plongée quelques baleines ou dauphins, attirés par les créatures auréolées de bulles que nous sommes Tout cela dans des eaux de cristal et d'une douce tiédeur, permettant plusieurs plongées par jour.

D'autres activités tout aussi enjôlantes complètent les activités de plongée au Parc sous-marin. La voile et la planche à voile dans un cadre exceptionnel, des promenades au paradis sur l'île Bonaventure et sur le sommet du Mont Ste-Anne, un musée prestigieux, des spectacles, la possibilité de se restaurer et de se loger plus que convenablement et tous les services indispensables à une station de loisirs de renom.

VERS LA BAIE DES CHALEURS

En continuant la route et comme sur le chemin du retour les sites enchanteurs de la Baie de Pabos, site archéologique, la Baie de Newport et la Baie de Port Daniel nous présentent leurs particularités propres, grottes, falaises riches en flore, canyons sous-marins et épaves dont la mer garde encore jalousement les secrets, attendant une mise en valeur prochaine.

Ainsi s'achève cette route de la plongée sur la pointe extrême de la Gaspésie, juste avant la Baie des Chaleurs, mais qu'on ne s'y trompe pas, il faudra plusieurs centaines de plongées en ce coin du monde avant d'éprouver un petit besoin d'ailleurs.

Pour des informations et renseignements

Baie de Gaspé
Cegep de Gaspé
Station d'air
Location d'équipements
Tél.: (418) 368-2201
Cap aux Os (Baie de Gaspé)
Station d'air localement et au CEGEP de Gaspé
Guide et service d'interprétation
(Parc national Forillon)
Parc sous-marin de la Baie de Percé
en saison Club Nautique de Percé
(418) 782-5403
Hors saison Georges Mamelonet
C.P. 201 Percé
G0C 2L0 QUÉBEC
(418) 782-5222
Station d'air
Location d'équipement et de caméras sous-marines
Transport sur les sites et guides
Possibilité de remisage d'équipement pendant le séjour
Baie de Pabos
Baie de Newport
Baie de Port Daniel
Club de Plongée de Chandler
Station d'air
Responsable: Étienne Lapointe
737 rue du Dr Allard, Chandler
Tél.: (418) 689-2274

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 juin, 2009