Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


JACQUES BOISVERT

Le marathonien de Magog

Revue LA PLONGÉE,
Volume X, No. 1-2, Janvier / Février 1983

"Hier après-midi (9 décembre 1982), je me préparais pour ma dernière plongée de l'année dans le lac Memphrémagog. Mais devant le froid glacial et le nuage de brume qui s'élevait des eaux glauques, j'ai fait comme un boxeur essoufflé: j'ai jeté la serviette! Je n'ai jamais fait cette plongée..."
C'est en ces termes déçus que Jacques Boisvert résume sa 511ème plongée de l'année qui vient de se terminer.

 

Le désormais célèbre plongeur marathonien du Memphré a battu encore cette année son précédent record de 340 plongées établi en '81. Non!, ce n'est pas le nombre qui lui importe! Il est du même moule que ces coureurs qui, tous les matins, accumulent des kilomètres pour se tenir en forme, qui s'entraînent pour une imaginaire course contre eux-mêmes. Jacques a débuté ce marathon il y a un peu plus de deux ans. Son adversaire? son partenaire d'entraînement devrait-on dire, c'est le majestueux lac MEMPHRÉMAGOG.

"Cette extraordinaire année de plongée", comme il se plaît à la décrire, n'est pas seulement remarquable par le nombre astronomique - et quasi-incroyable - mais authentique des plongées enregistrées à son carnet (qu'il tient d'ailleurs méticuleusement). Jacques Boisvert s'en souviendra comme d'une année de découvertes, de rencontres et de réalisations.

"SI DIEU ME PRÊTE VIE"

Jacques est une inspiration pour ses amis et proches. À cinquante ans bien sonnés, malgré une chirurgie à coeur ouvert il y a une dizaine d'années, ce bourreau de travail s'est découvert une passion pour le lac MEMPHRÉMAGOG, qu'il commence à peine à connaître et dont il voudrait écrire l'histoire, si Dieu lui prête vie...

Pour promouvoir la plongée dans ce lac, il répète, à tous sans se gêner, que "la plongée est une activité accessible à tous dans le plus grand esprit d'amitié et de fraternité". Pour prouver son point, il n'hésite pas à se citer en exemple, brandissant son impressionnant carnet de plongée. "Si je peux le faire, bien d'autres plus jeunes, plus en forme, le peuvent aussi!" Voilà son credo et le défi qu'il nous lance.

UNE PLONGÉE AVEC UN QUADRAPLÉGIQUE

Cet amour de l'intra-espace, il le partage avec de nombreux amis dont certains sont aussi exceptionnels que lui. Ainsi en octobre dernier a-t-il contribué à la plongée d'un quadraplégique au quai de Georgeville.

En compagnie de son fils Martin et de Philippe Beaudry, il a accompagné John Nelson lors de ce qui est probablement un record du genre au Canada.

Nelson, natif de Newport sur le Memphré (U.S.A), est cloué à une chaise roulante depuis 16 ans des suites d'un accident de natation. Résidant maintenant à Boston (Mass.), il est membre d'un club de plongée pour personnes handicapées, les MORAY WHEELS. En leur compagnie, il a plongé en Floride et même dans des aquariums remplis de requins, pour sensibiliser les américains aux problèmes des infirmes.

Le 23 octobre dernier, ce quadraplégique affronta les eaux glaciales du lac MEMPHRÉMAGOG. Comme guide et allié dans sa cause, il ne pouvait trouver meilleur que Jacques Boisvert.

PLUS QU'UN COPAIN

En de multiples occasions, il accompagnait des gens, des amis qui se dirent tous enthousiasmés par ce lac immense de l'Estrie. Les nombreux poissons, la visibilité surprenante - faisant mentir la fausse renommée - le patrimoine subaquatique, la sécurité avec laquelle chaque plongée est menée: voilà autant de sources de commentaires.

Ses compagnons de plongée le décrivent comme un phénomène. Philippe Beaudry, qui a effectué de multiples plongées en sa compagnie, se fit même un devoir à quelques reprises de le ralentir dans ses élans... "A cinquante ans, Jacques est dangereusement en forme. En plongée, il est difficile de le suivre s'il se met en tête de couvrir du terrain !"

L'opinion de ses copains de plongée lui importe plus que tout. Ainsi il n'hésitera pas à nommer des sites selon les dires de ses partenaires. Si vous plongez avec lui, il sera plus que votre guide, plus que votre copain, il sera votre inspiration.

À LA RECHERCHE DU PASSÉ

Au fil de ses plongées, rarement effectuées au même site, M. Boisvert continuait d'arpenter le fond du lac à la recherche d'artefacts. Président-fondateur de la SOCIÉTÉ HISTORIQUE DU LAC MEMPHRÉMAGOG ENR. et correspondant régulier du journal LE PROGRES, il accumule depuis quelques années une montagne de documents sur ce plan d'eau. Son intérêt débuta lors d'une recherche en archives, visant à retracer le circuit des divers bateaux à vapeur luxueux qui croisaient sur le lac au cours du XlXème siècle. En retrouvant l'histoire du LADY OF THE LAKE, du MOUNTAIN MAID et de l'ARTHÉMIS, c'est un passé riche et parfois insoupçonné qui s'est dévoilé.

Au fil de ses recherches, il dénicha de nouveaux faits corroborant la légende du monstre ANACONDA, et celle des RUM RUNNERS de la Prohibition (près de l'île Skinner). À cela s'ajoutent une foule d'autres révélations auxquelles il fait écho régulièrement dans sa chronique au PROGRES. Assureur de son métier, plongeur par loisir, c'est l'historien autodidacte qui vit une passion: celle de faire connaître l'histoire locale.

RESPECTER MÊME LES ÉCREVISSES

On ne vit pas si intensément avec un milieu sans en tomber amoureux. "J'ai appris à respecter l'environnement. Alors qu'il m'arrivait autrefois de passer devant un trou d'écrevisses et d'y planter mon pouce, je suis conscient aujourd'hui qu'il ne faut pas débalancer l'environnement subaquatique."

Militant au sein du conseil de direction de la MEMPHRÉMAGOG CONSERVATION INC., il est pleinement engagé dans une lutte pour la protection et la mise en valeur de cette perle de l'Estrie.

UN AMI QUI VOUS ATTEND

Sans aucune attache commerciale, Jacques Boisvert redouble d'invitations. Pour effectuer un tel nombre de plongées, vous comprendrez qu'il requiert une multitude de copains! Arrivé à Magog, un simple coup de fil suffit parfois pour se retrouver sous l'eau en sa compagnie.

C'est en recevant son aimable courrier du mois de décembre nous annonçant sa 500ème immersion qu'il fut décidé de rédiger cet article.

Comme une bouffée de fraîcheur et d'espoir, l'ami Jacques vous salue en cette nouvelle année. Bonnes plongées en 1983.

La rédaction.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 juin, 2009