Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

         


Découverte d'une ancre ancienne
 dans le lac Memphrémagog

Texte & photo Gilles DALLAIRE
Journal La Tribune, dimanche le 2 juillet 2000

Le plongeur, Jacques Boisvert, qu'on voit en compagnie du propriétaire du Centre de plongée Memphré, Richard Thouin, a trouvé à environ 125 pieds de la rive est du lac Memphrémagog, à peu près à mi-chemin entre Georgeville et Magog, une ancre qui a certainement appartenu à un des trois vapeurs qui ont sillonné le lac entre le milieu du XIXe siècle et les années 1940.

Le lac Memphrémagog a livré hier une autre des épaves qu'il cache dans ses eaux.

Cette épave, c'est une ancre de fer pesant plus de 100 livres (45 kilos). Elle a été découverte samedi par le plongeur Jacques Boisvert qui l'a retirée du lac hier avec l'aide du propriétaire du Centre de plongée Memphré, Richard Thouin.

Jacques Boisvert l'a trouvée à une profondeur de 18 pieds à environ 150 pieds du rivage, presque à mi-chemin entre Georgeville et Magog, en faisant sa 5361e plongée. Seule une petite partie de l'ancre émergeait des sédiments où elle était enfoncée.

Selon lui, il s'agit certainement d'une ancre de l'un des trois vapeurs qui ont sillonné le lac Memphrémagog entre le milieu du XIXe siècle et les années 1940.

"Ce n'est probablement pas une ancre de l'Anthemis. Lors d'une plongée faite en 1979, j'en ai découvert une qui est présentement exposée à l'hôtel de ville de Canton de Magog. C'est plus probablement une ancre du Lady of the Lake ou du Mountain Maid", a-t-il commenté hier en expliquant qu'il sera sans doute plus facile de dire à quel bateau l'ancre appartenait lorsque la couche de sédiments et de rouille qui la recouvre aura été enlevée.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  12 mars, 2006