Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

  


UN JAMBOREE DE PLONGÉE 
AU MEMPHRÉMAGOG:
"LE LAC AUX 1000 SURPRISES"

par Jacques Boisvert

Revue LA PLONGÉE
Volume X, No. 6, Juin / Juillet 1983

 

Dans le cadre du numéro de mars/avril dernier de LA PLONGÉE, vous avez sans doute pris connaissance d'un aspect important de l'histoire maritime du Lac Memphrémagog soit "l'époque des bateaux-vapeur de luxe". Ce mois-ci je vous entretiendrai plutôt des surprises et légendes de ce lac aux milles surprises.

Cet article m'est inspiré par la tenue du premier Jamboree Provincial de Plongée Sous-Marine qui se déroulera les 19, 20 et 21 août prochains sous les auspices du Club des Plongeurs des Cantons de l'Est, de la Fédération Québécoise des Activités Subaquatiques ainsi que de la Ville de Magog.

Pour avoir plongé plus de 1,000 fois depuis 1979 dans ce superbe lac de 351 pieds de profondeur et avoir fouillé chaque recoin de son histoire, il m'est agréable de vous servir de guide et de "vous mettre l'eau à la bouche".

BOUTEILLES ET ARTÉFACTS:

Ce lac a été navigué si intensément et continuellement depuis 1850 que bien des secteurs sont littéralement pavés de bouteilles et d'artefacts divers. Dans l'espoir de loger bientôt dans un Musée dédié au Lac Memphrémagog, des éléments représentatifs de ce patrimoine, j'ai concentré mes efforts de ces dernières années à la découverte et à la mise en valeur d'un nombre impressionnant de pièces de verre et de porcelaine. Une collection d'environ 6,000 spécimens fut ainsi constituée. Ces fragiles témoins de la vie quotidienne des premiers riverains de ce grand lac de l'Estrie ont été protégés durant des années par les eaux mystérieuses du Lac Memphrémagog.

Sur terre, ces bouteilles, flacons, poteries, vaisselles et autres objets de verre, de faïence ou autre n'auraient pas résisté plus de quelques instants après avoir été jetés dans un quelconque dépotoir. Les élément naturels (chaud et froid), les pierres, le feu auraient vite fait de les faire éclater en mille morceaux. Pourtant lorsque ces pièces furent jetées à l'eau (et Dieu sait que dans le passé les lacs constituaient des dépotoirs commodes), l'élément liquide amortit leur chute, les protégea des écarts de température et même les recouvrirent d'un linceul de sédiments protecteurs. L'absence de courant ou de brassage régnant en profondeur contribua également à conserver de façon naturelle ces artefacts non-métalliques.

DES TRÉSORS LÉGENDAIRES

Sans pour autant avoir toutes des significations historiques profondes, certaines trouvailles faites au Memphrémagog, stimulent l'imagination. C'est ce qui fait dire aux plongeurs qui ont sillonné le fond du lac "qu'il doit vraiment y avoir un trésor quelque part..."

Quelques événements du passé récent font rêver les plus romantiques.

Durant les années de la prohibition, il est prouvé hors de tout doute que le Memphrémagog était une voie maritime très achalandée surtout au cours des nuits sombres. Un trafic nocturne de bouteilles de contrebande s'y déroulait. Lorsque poursuivis, les "Bootleggers" et "rum-runners" afin d'éviter d'être pris en flagrant délit par une patrouille, ont à plusieurs reprises jeté leurs cargaisons par dessus bord.

Cette semaine, encore un vieil ami de Magog m'affirmait avoir vu pendant cette période des amoncellements de caisses de boisson empilées sur le quai fédéral. Je connais même un type dont le bateau a brûlé et sombré avec à son bord, 4,000 dollars en pièces de 0.25 cents en argent. Il se rendait écouler ce petit magot aux États-Unis lorsque la tragédie survint... Évidemment ce petit trésor n'a pas été retrouvé.

Certains parlent d'un cimetière de bateaux dans la Baie MacPherson... Un homme d'affaires de Magog aurait perdu près de l'Île Lord, un portefeuille bourré de 5,000 dollars américains... et que dire de la macabre rumeur voulant qu'un certain Frank Burns se soit noyé le 27 juillet 1935 emportant avec lui ses "magnifiques bagues serties de diamants". Le corps ne fut jamais retrouvé...

ET LE MONSTRE REFAIT SURFACE !...

Le Memphrémagog est un des lacs cités dans le récent ouvrage de Michel Muerger "Les Monstres des Lacs du Québec". Le Serpent de Mer du Lac Memphrémagog hante encore l'esprit des riverains et des plongeurs. Uriah Jewett l'a bien raconté dans un livre publié en 1917...

Peut-être le rencontrerez-vous si vous aimez les profondeurs ?

UN JAMBOREE PASSIONNANT

Certes en tant que personne impliquée dans une Société Historique vouée à l'étude du passé de ce lac, il m'est facile de vous raconter une foule d'incidents et d'événements qui ont tissé l'histoire du lac Memphrémagog, un des plus anciens sites de villégiature du Québec. Mais en tant que plongeur, j'ai constaté bien d'autres avantages à la plongée dans ce plan d'eau. Venez participer au Jamboree au mois d'août prochain et constater par vous-même qu'on est du monde "le fun".

Jacques Boisvert
Magog (13 avril 1983)

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005