Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

Liste de discussion "Plongée Québec"

Plongée Internationale au lac Memphrémagog

Pour compléter cette 20ième saison d'activité du club, nous profitons du passage de Roxanne Lamoureux, plongeuse gaspésienne de renom, pour lui lancer l'invitation d'une journée de plongée dans les eaux claires du lac Memphrémagog en compagnie de membres du club et d'invités extérieurs. Cette journée mémorable s'est soldée par une réunion d'avide plongeurs et plongeuses venus de tous les coins du globe, entraînant parfois des situations des plus cocasses...

Jeudi, 16 décembre 1999:

Le tout commence par un appel de Roxanne sur la liste du Québec

Je serai à Montréal ou plutôt à Brossard à partir de samedi en fin de semaine alors peut-être que je pourrais me joindre à quelqu'un pour plonger, Y-a-t-il quelqu'un qui plonge lundi, mardi ou jeudi. Mercredi je suis invitée à souper (ah! oui, oublions donc jeudi ;~)))), chez un ami (on a toujours plein d'amis à Montréal quand on demeure en Gaspésie) ou peut-être dimanche dans l'avant midi car je suis occupée dans l'après-midi. Donc pas trop loin de Montréal, ou peut-être entre Noël et le Jour de l'an.

Roxanne L., Forillon, Qc

Vendredi, le 17 décembre 1999:

Il est donc décidé d'organiser une petite plongée entre amis et d'inviter Roxanne.

Puisque tu n'es pas libre mercredi, je pourrais organiser une journée de plongée en semaine (possiblement mardi) suivie d'une plongée de nuit dans la soirée. Informes moi de tes disponibilités et nous organiserons de petites plongées au lac Memphrémagog pour accommoder ton horaire si tu souhaites te mouiller un peu en Estrie.

Après tout, ce n'est pas tous les jours que nous recevons de la visite de Forillon. :o))

Serge B., North Hatley, Qc

 La réponse de Roxanne est immédiate.

Merci Serge tu me vois flattée, je te répond en privé,

Je laisse cependant un message ici (liste de discussion) pour une demande de covoiturage lors de cette journée mardi.

Roxanne L., Forillon, Qc

Tiens moi au courant, naturellement que je suis intéressée. Mon souper n'est que le lendemain soir, J'aurais probablement besoin d'un deuxième chauffeur, je ne suis pas très tolérante à la fatigue le soir, je me couche très tôt ici en campagne ;~)

Je demeurerai chez ma mère à Brossard #phone 450 XXX XXXX

Roxanne L., Forillon, Qc

Samedi, le 18 décembre 1999:

Les plongeurs de la liste commencent à manifester de l'intérêt pour cette plongée.

Salut Paul, ça va bien?

Comme j'ai lu, la plongée de mercredi soir dernier a été super bien.

Comme on dit, je suis encore sur Montréal mercredi prochain: J'aimerais bien savoir si c'est possible pour moi de louer le matériel qui me manque. (veste stab, détendeur, plomb, bouteille...) si oui, où? qui contacter?

Merci pour plus d'info,

Tania G., Montréal, Qc

Salut Paul,

Laisse moi savoir quand vous replongez cette semaine... Je sais que normalement c'est le mercredi soir mais tu voulais aussi regarder avec l'horaire de Roxanne... Comme on l'a vécu la semaine passée c'est plaisant de plonger avec du monde que l'on lit depuis longtemps mais qu'on n'a jamais vu! Alors on pourrait peut-être y aller quand Roxanne pourra. Moi j'ai d'écrit à mon copain la plongée de la semaine passée et il m'a dit que presque certain il voudrait venir mercredi prochain (il m'a dit que presque certain à 95%). Et puis tu as eu des nouvelles de la Luxembourgeoise Tania! ??

Bon j'attend de tes nouvelles et qui sait, on se verra peut-être à nouveau cette semaine!

Jean Guay, Shawinigan, Qc

Paul Crépeau, notre président, agit comme le grand chef d'orchestre de la sortie et informe les plongeurs sur le déroulement de la soirée

Salut Jean,

Probablement mardi soir, j'attend la réponse de Roxanne via Serge Boudreau. Peut-être mercredi soir en plus. Qui sait! Je pense qu'on l'annoncera sur la liste tellement il y a de monde intéressé à venir. Je te le confirme dès que je le sais. Quant à Tania, je te fais suivre son dernier message et ma réponse. On verra bien là aussi.

Paul C., Rock Forest, Qc

Bonsoir Serge,

C'est la folie, tout le monde ou presque veut plonger avec nous. J'ai envoyé des messages à Jean Guay, Tania la luxembourgeoise, Richard...

Tu les as peut-être reçus, j'ai fait des essais. Je pense qu'il faudra l'annoncer sur la liste. On risque d'avoir une file pour la mise à l'eau. As-tu des nouvelles de Grand-Ma pour la plongée, i.e. co-voiturage de Roxanne, et peut-être Tania?

Paul C., Rock Forest, Qc

Lundi, le 20 décembre 1999:

Paul Crépeau, président du club Les Diables des Mers, en fait l'annonce.

À tous les plongeurs du Québec, et d'ailleurs!

C'est PROBABLEMENT demain, mardi, qu'aura lieu LA grande plongée Internationale du lac Memphrémagog, à Georgeville en soirée. Tout dépend de la météo pour ceux qui feront la route. Sont attendus, à part quelques irréductibles Diables pas "frileux",

  • Roxanne, la légende, directement de sa Gaspésie natale (tu diras pas qu'on fait les choses à moitié quand on reçoit de la visite).
  • Jean Guay de Shawinigan, le maître du lac des Piles, et peut-être son copain.
  • Tania, la luxembourgeoise et son copain Lars, de la Suède.

On a parlé à Memphré le monstre, c'est possible qu'il fasse une apparition spéciale juste pour nous, mais ça, c'est pas garantie.

Centre de Plongée MemphréCe qui est garantie, c'est que vous verrez beaucoup de poissons, de très belles falaises et une visibilité extraordinaire. S'il vous manque du matériel, appelez Richard (Centre de Plongée Memphré) dans la journée au 819-822-0302 ou au 819-847-2951.

Surveiller bien la liste mardi midi pour la confirmation ou l'annulation par Serge Boudreau. Quant à plonger avec Roxanne, prenez un numéro...

Si vous avez des amis plongeurs saoudiens ou chinois, c'est le temps de les amener.

Paul C., Rock Forest, Qc

Mardi, le 21 décembre 1999:

La plongée est confirmée le matin même à 9h45.

Bonjour à tous,

Simplement pour confirmer que la plongée de ce soir, 21 décembre, au lac Memphrémagog aura bien lieu avec une plongeuse gaspésienne comme invitée, soit Roxanne Lamoureux.

Vous aurez sûrement l'occasion de lire ce récit de plongée de la plume même de Roxanne !

Joyeuses Fêtes à tous les membres de la liste,

Serge B., North Hatley, Qc

Le groupe commence à grossir. Il y a beaucoup de commentaires sur la liste de discussion

Je sais bien qu'il est un peu tard, mais je viens juste de lire le message à propos de la plongée de mardi soir.

Si quelqu'un veut bien me donner un lift, je serai du voyage. À ce que j'ai pu lire, y a de forte chance de rencontrer des esturgeons. Je paye le gaz, le coke et les chips.

Je suis à Montréal.

Martin B., Montréal, Qc

 

Martin,

Remplace les esturgeons par de la truite grise, c'est plus probable. Quant à l'esturgeon, c'est plus rare. Empêche-toi pas de venir pour ça.

Paul C., Rock Forest, Qc

 

Paul, c'est plus l'absence de véhicule qui m'empêche de venir que la sorte de poisson. L'esturgeon était seulement un attrait.

J'en profite pour faire une redemande de lift !

Martin B., Montréal, Qc

 

Je souhaite une belle plongée au groupe de ce soir! En attente du récit de Roxanne. (je pense qu'elle a été désignée volontaire!)

Des Salutations Gaspésiennes

Denis C., Carleton, Qc

 

Carte d'itinéraire pour Georgeville

 

Paul Crépeau fait de son mieux pour résoudre les problèmes et annonce de nouveaux participants.

Martin,

Je t'ai trouvé un lift (t'es bien à Montréal, hein). Tu appelles Yvan Popivanov, un de nos Diables émérite, communiste roumain en plus, qui vient plonger avec nous. Un drapeau de plus à ajouter ce soir.

Tu le rejoins au 450-XXX XXXX. Salut,

Paul C., Rock Forest, Qc

Salut Paul,

Je viens ce soir c'est sûr. Mais en ce qui concerne le point de rencontre à Montréal (1723, rue Sherbrooke) EST ou OUEST ???? À 17:00 heures.

Merci pour le petit détail (mais qui sera important) et à plus tard,

Tania G., Montréal, Qc

Ouf, il était temps que je te parle, toi.

C'est au 1723 rue Sherbrooke à MAGOG, et non pas à Montréal. Tu t'en viens à Magog à 19h00. Le 1723 est un bâtiment commercial situé à la sortie de Magog vers Sherbrooke, juste en face du centre d'achat Orford. Si tu demandes des renseignements, c'est en face du magasin Canadian Tire, à coté du bar le Chicago Pub. On t'attend à 19h00.

Oublie pas, à MAGOG. Salut,

Paul C., Rock Forest, Qc

C'est pas bien du tout, que le rendez-vous soit à Magog et non à Montréal !!!

Moi, je n'ai pas de voiture !!!! Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut me ramener labas ???? Merci

Contactez-moi au 514-XXX XXXX Thanks ,

Tania G., Montréal, Qc

Hey,

C'est bon j'ai trouvé du covoiturage... Je viens avec Ivan. À ce soir alors,

Tania G., Montréal, Qc

Paul Crépeau écrit:

"On a parlé à Memphré le monstre, c'est possible qu'il fasse une apparition spéciale juste pour nous, mais ça, c'est pas garantie."

Si tu vois le Monstre ( alias Jacques B...;) salue le bien de ma part. Long time no SEA comme dirait le pirate. Pour ce qui est de Roxy, si le montre Memphré est un phoque, elle va le trouver, c'est sur!

Tristan L., Montréal, Qc

Je veux bien voir des photos de cette plongée Internationale du lac Memphrémagog et de groupe. Je suis à 3,000 miles de vous autres ( but wishing I was going too!) en attendant un récit de cette soirée. Merci en avance à tous.

Martin S., Salt Lake City, Utah

...En passant merci Paul pour le titre que tu m'a donné! "Le maître" du Lac des Piles! C'est un peu trop pour moi! Je ne considère pas que j'ai suffisamment d'expérience encore pour revêtir ce titre! Je ne connais pas tous les secrets du lac encore! Mais c'est vrai que je m'y plaît bien à y plonger!

Bon comme je sais que "LE Email" qui sera fort attendu demain sera celui du récit de Roxanne, alors j'en profite pour écrire aujourd'hui! Je suis comme un vrai p'tit gars tout excité à l'idée de partir plonger ce soir! Les petites commissions en prévision de cette sortie sont faites. J'ai de beaux cyalumes tout neuf de chez Canadian Tire (j'ai dont bien hâte qu'ils viennent en spécial ces foutus cyalumes! Depuis 2 ans qu'à chaque fois que je vais chez Canadienne Tirelire je regarde le prix des ces machins et ils sont toujours au bas prix de $6.99 pour 2 bâtons... Même quand ils sont dans la circulaire des spéciaux ils sont à ce prix là!). Et pour complèter le tout un beau Kodak jetable pour mettre dans mon boîtier Ikelite.

Alors vu que Roxanne volera la vedette avec son récit demain, je vais compétitionner avec des images! Comme on dit une photo vaut milles mots! Et si j'en prend 15 (le Kodak a 15 poses!) alors calcul rapide..... hummm... 15 000 mots! Hé hé!!! :)) En espérant qu'elle seront bonnes! Je promet d'essayer de prendre en image lorsque Roxanne courtisera Memphré en l'apprivoisant un peu comme ses amis les phoques!

Comme photo que je tiens à prendre: tout d'abord photo de groupe! mais aussi je veux avoir des souvenirs de cette formation rocheuse qui m'a tellement intrigué la semaine passée! en plus j'espère des différents poissons rencontrés comme l'esturgeons si il y en aura encore! écrevisses bleu! etc... Mais je me réserve quelques photos techniques et d'espionnage du ponton à Richard T. Question d'avoir des idées pour le nôtre! C'est drôle mais j'ai un ruban à mesurer dans mon équipement ce soir..... Et pourtant il ne va pas à l'eau ce ruban.... À quoi peut-il servir??? ;)))

Bon je vous laisse ainsi car cette fois-ci je ne veux pas monter à Magog à 140 Km/h en toute vitesse comme la semaine passée! Je serai moins à la dernière minute ce soir!

Jean Guay, Shawinigan, Qc

 

Sites de plongée

cliquez ici pour la carte complète

Suite à cette plongée mémorable, ce sont maintenant les compte-rendu qui abondent.

Salut,

Désolé de vous annoncer qu'on ne verra pas cette fameuse photo de la falaise... Mais malheureusement, suite à un petit "pied en l'air et problème de palme", Jean et moi, on a du prendre la route du retour.

Jean, merci encore une fois pour ton aide! (mais ne sois pas triste de ne pas avoir revu la falaise, un massage "suédois" (ou plutôt "sur les doigts") en vaut bien une, non??)

Bonnes fêtes à toutes et tous,

Tania G., Montréal, Qc

Hé hé!! Alors comme ça on se permet de donner un aperçu de notre plongée avant que moi je le fasse! C'est vrai que tu avais moins de route à faire que moi, donc tu pouvais prendre de l'avance Tania! ;)) Pour ceux qui veulent lire LE récit de cette plongée, faudra attendre celui de Roxanne.... En passant il est présentement 4h15 am... Je me suis perdu sur la route au retour? Non! Un simple arrêt pour prendre une blonde avec un beau collet blanc bien froide rendu à Shawinigan! Sinon j'aurais pu écrire ici à 2h30am.

Voici le générique du film de la plongée d'hier soir:

  • Actrice principale (ou volant la vedette!) : Roxanne Lamoureux (Forillon, Gaspésie via Montréal).
  • La très jolie étrangère luxembourgeoise: Tania Giberyen (Luxembourg via étude à Mcgill jusqu'en mai).
  • Le supposément Maître du Lac des Piles et grand routier (2h15 de route pour plonger!): Jean Guay (St-Mathieu du Parc, près de Shawinigan).
  • Le dur à cuire des eaux froides: Martin Bouchard.
  • Le très amical et propriétaire du local pour se changer: Richard Thouin (Centre de Plongée Memphré).
  • Le président des Diables des Mers lui-même: Paul Crépau.
  • Le trésorier du club: Serge A. Boudreau.
  • Un bon diable communiste roumain!: Yvan Popivanov (ça sonne étranger il me semble! :)) )
  • Sans oublier (je ne lui ai pas encore trouvé de qualificatif!) : Réjean Roy un membre des Diables des Mers.

Tania, la plongeuse luxembourgeoiseAlors voici le mini récit pour mettre l'eau à la bouche en attendant celui de Roxanne! Tout d'abord rendu à Magog, j'apprend que, oui, Roxanne est déjà rendu et donc sera de la partie. Et la "torieuse" a même plongée en après-midi pour pouvoir en raconter plus! Comme elle n'a pas lu les messages de cette après-midi on lui apprend qu'elle est l'heureuse élue pour faire LE récit!. Tanya aussi est sur place. Et Martin a trouvé son lift pour y venir aussi! Donc encore une fois plusieurs membres de la listes se voient pour la première fois.... bla bla bla....... Et voilà dès que je suis entré mon stock est presque déjà prêt... Disons que j'avais une mission secrète... Celle de voler les plans en photo, dessin et mesures de la fameuse plate-forme de remontée à bord du ponton de Richard Thouin! Zutt on m'a vu faire! J'espère ne pas avoir trop de problème avec le bureau des brevets!!! C'est vrai qu'un flash ça attire l'attention!

Roxanne, l'acrobateEnsuite j'aperçois une technique totalement nouvelle pour moi... Technique pratiqué par des gens de la Gaspésie on dirait??? Plus précisément, Forillon..... À la voir faire on dirait que cette personne réchauffe son dry avant de l'enfiler?? À moins que se soit pour le rapetisser?? Serait-ce qu'on lui aurait fait peur avec nos histoires d'hypothermie avec les derniers messages sur la liste??? Et bien notre amie Roxanne grimpée sur le deuxième étage d'un échafaud, tient son dry devant la grosse chaufferette du local!!! Oupsss, je ne sais pourquoi mais il y a eu un éclair dans le local.... Ca venait de mon appareil photo!!! Trop tard Roxanne tu as été pris en flagrant délit!!! ;)))

Ensuite deuxième anecdote de la soirée.... Martin enfile un dry...... (Pardonne moi Martin, mais je ne pouvais me retenir de raconter cela! Je me demande même si j'ai pris une photo?) :)))) hé hé !! :)) Je te taquine bien sûr! :)) On n'a pas eu le plaisir de plonger ensemble mais ta compagnie fût agréable.

Ensuite tout le monde met l'équipement dans les véhicules et on est prêt à partir pour LA plongée Internationale du Lac Memphrémagog! Mais juste avant, une photo de groupe s'impose... C'est tellement compliqué de prendre une photo de groupe qu'on a dû déplacer un véhicule. Un peu plus et on devait arrêter la circulation! Non mais excusez-moi pardon! :))

Participants à la plongée Internationale. Absent sur la photo: Paul Crépeau derrière la caméra.

Bon ca y'est on part....

Rendu au Georgeville.... Tout d'abord je dois faire palanquée avec Serge A. Boudreau et Roxanne elle-même! Wow quelle chance être avec Roxanne! Encore en trio! Je commence à m'y habituer! Mais à la dernière minute; désastre.... Richard, celui même qui n'avait pas complété sa plongée la semaine auparavant, commence a y Tania en habit étancheprendre goût de ne plus plonger! Il m'annonce qu'il ne plongera pas à cause d'une grippe ou d'une migraine... Alors il me demande de le remplacer et de plonger avec son binôme prévu. Je devrais dire sa binôme! Car j'ai la chance de plonger avec Tania! :)) Bon après un petit consensus pour bien s'entendre sur les signaux de lampes (non mais je sais pas moi si au Luxembourg ça plonge comme nous!) :)) on s'apprête à s'immerger. Dernier détail, Tania me dit que ce n'est pas son baptême au dry suit mais ça fait pas longtemps. Ok je porterai plus attention alors. Bon ca y est, c'est parti. On suit une équipe formée de Roxanne et de Serge. Cap normalement devant être suivi, franc nord. Bizarre, moi mon compas m'indique 300 degré?? Franc nord ce n'est pas 0 ou 360 degré?? Bien on dirait pas avec le compas digital de Serge! Même Roxanne se pose des questions! Booffff!! c'est le guide après tout! Il doit savoir où il va! On le suit! Mais je ne sais pas si l'équipe devant nous a peur de se faire prendre en photo car ils essaient de nous semer en faisant lever le fond... Zutt!! je ne pourrai pas prendre des photos de Roxanne avec cet embrouille totale! Après quelques minutes voilà notre deuxième malchance... La lampe de Tania s'éteint en moins de 5 minutes! Les désavantages d'une lampe rechargeable.... Quand ça faiblit, ça baisse vite! Donc une petite tape sur mon épaule de sa part pour m'avertir que son soleil se transforme en une minuscule chandelle! J'avais remarqué aussi! (Vous vous souvenez de ce que j'ai écrit la semaine passé?? Ma lampe de rechange est brisée...) Bon il est entendu qu'on poursuive mais en position plus serrée... Lire très collé pour ne pas se perdre. Moi, cette fois, ma lampe est bien rechargée et on poursuit avec la mienne presque main dans la main. Mais avec cette mésaventure on a perdu l'équipe Boudreau-Lamoureux. Alors on descend à 60 pieds comme on nous a dit et on devrait voir la falaise. Mais pas de falaise! Alors je fais un virage de 90 degré vers la gauche. Et on progresse à cette profondeur. Toujours pas de falaise alors on est sûrement pas dans la bonne direction! On rebrousse chemin, demi-tour et hop dans l'autre direction... Après quelques minutes on commence à remonter lentement (prof. 50 pieds). Enfin desTruite grise présente lors de la plongée rochers qui commencent à apparaître. C'est pas encore la falaise mais ça annonce qu'on est dans la bonne direction! Remonte encore un peu. Je prend une photo d'un écrevisse (j'en avait pris une aussi d'une truite un peu plus tôt). Ensuite je regarde Tania pour voir si tout est encore correct. Elle remonte lentement et je vois qu'elle contrôle quand même bien la valve pour purger le dry. Mais elle continue quand même à monter lentement... Donc je m'approche pour m'apprêter à l'agripper au cas de "pied en l'air" comme elle le dit! Comme je vois qu'elle continue à monter je l'agrippe et vide tout mon air du dry pour l'empêcher de remonter. On doit être à environ 25 ou 30 pieds à ce moment. Elle n'a pas vraiment les pieds en l'air (elle les avait au début, mais elle a su se retourner). Elle est en position comme assise mais avec quand même les jambes un peu vers le haut. Donc j'agrippe ses jambes pour les mettre vers le bas afin d'expulser l'air qui s'y trouve. Pendant ce temps j'ai les jambes bien écartées pour ralentir au cas ou la remontée prendrait de la vitesse. Mais malgré tout on se retrouve à la surface sans trop avoir fait d'excès de vitesse! Malgré que la montre de Tania c'est plainte un peu! Bon une fois en surface Tania me pointe sa jambe? Je crois qu'elle veut me dire qu'elle est sur le point de perdre sa palme. Après vérification, c'est tout le bottillon qui est sorti de son pied. Même après plusieurs efforts de ma part pour remettre le tout en place, je n'y arrive pas. Donc la solution est de revenir au bord. Je lui offre gracieusement un tour de remorquage gratuit vu qu'elle ne peut plus utiliser la palme de sa jambe gauche! Le remorquage prend près de 15 Logo écrevisseminutes avant d'atteindre le point de mise à l'eau. En chemin je me demande si je frissonne des doigts? Non ce sont les frissons de Tania que je ressent au niveau de ses jambes! Il est grandement temps de sortir de l'eau! C'est vrai que pendant 15 minutes elle ne faisait plus d'activité! Elle avait la chance d'utiliser mon transport en commun! Donc rien pour aider à garder sa chaleur en ne bougeant pas! Tandis que moi la fournaise était au max avec l'effort demandé du remorquage!

Rendu au bord notre bon ami Richard nous aide à sortir de l'eau. Puis un bon camion tout chaud nous attend...... Par la suite rien de bien intéressant à raconter jusqu'à Magog...

Au local on se change et on placotte un peu... La suite va se dérouler à nouveau à la pizzeria, comme la semaine auparavant. Malheureusement, Tania et Yvan quitte déjà pour le retour à Montréal. Comme je n'ai pas beaucoup pris de photos, je dois en prendre pour pouvoir développer le film aujourd'hui! Alors une belle photo de la pizzeria avec en avant plan notre ami Paul! bla bla bla..... À minuit on quitte le resto pour retourner chacun chez soi....

Voilà en gros le récit concernant la plongée de Tania et moi !

  • Entrée à l'eau 20h50
  • Prof. max. : 85 pieds
  • Prof. moyenne: 54 pieds
  • Température: 2,6° Celcius (c'est bien cela Tania, la température que ta montre t'indique???)
  • Durée d'immersion: 24 minutes
  • Sortie de l'eau: vers 21h30

Même avec nos petits problèmes rencontrés, j'ai bien aimé plonger avec toi Tania! Ne t'en excuses surtout pas! :))

J'attend maintenant avec impatience le récit de Roxanne!

Bye la gang, Joyeux Noël et Bonne Année!

Jean Guay, Shawinigan, Qc

Salut Jean,

Juste pour te dire que t'exagères vraiment sur la température de l'eau!

Il ne faisait pas si froid! ;o) Au lieu de 2.6 il faisait 2.7. Grande différence quand même.....

En attendant le rapport de Roxanne, je vous souhaite tous de Bonnes Fêtes, et Jean à une prochaine plongée? (après mes vacances, en janvier...)

Tania G., Montréal, Qc

Salut Jean,

Merci pour ce rapport préliminaire........Comment sera le rapport complet de Roxanne?? J'avais bien hâte de vous lire ce matin! Bravo à l'organisation!

Surprise, Martin en Dry....... A t-il vraiment plongé en dry?????? Si oui, Martin, c'est quoi ca fait d'être pépère maintenant?? -;) Sérieusement, Martin, j'aimerais bien lire tes commentaires sur cette plongée!

Salutations à tous

Denis C., Carleton, Qc

Maintenant ,c'est le moment que nous attendions tous: le fameux récit de Roxanne. Cependant, celle-ci éprouve de la difficulté avec son courrier électronique.

"____________________________________________________"

Roxanne L., Brossard, Qc

Court, précis et efficace.

C'est la ligne de surface ou celle du fond? :):)

Richard L., Pointe-au-Père, Qc

Allez chercher le fichier joint, c'est tout ce que j'ai pu faire pour arriver à bout des problèmes avec Hotmail.

Roxanne L., Brossard, Qc

Bonjour à tous,

J’ai du utiliser ce moyen d’envoi car mon texte s’est effacé 4 fois sur mon courrier Hotmail, j’étais découragée. Donc ceci est la 5ième version de mon récit

D’abord je dois infirmer l’information diffusée dans les précédents messages du 22 à savoir que Martin (encore lui) a plongé en dry. Ceci est archi-faux.

???

Il a effet porté un dry pour sa plongée, mais celui-ci n’était pas étanche ;-))

Plongée au Memphré.

J’ai été accompagnée par un excellent guide de la place en la personne de Serge Boudreau qui a planifié les deux plongées de ma journée.

Mobile "Forillon" de RoxanneRendu sur les lieux, il m’explique au moyen d’une carte bathy l’apparence du fond, le parcours prévu, la faune qu’on rencontrera, autant poissons que bestioles à pattes, le cap à prendre tout cela avec moults détails. Le seul hic, c’est que nous étions sur la berge et que le vent soufflait avec force et que mon thermostat interne commençait à montrer des signes de faiblesse.

L’habillement n’en a été que plus rapide.

Serge m’avait apporté un 72pi/cu acier, car la plongée prévue à 70/80 pieds aurait, selon lui, eu raison assez vite de mon 50pi/cu. Il a sûrement oublié que j’en ai appris beaucoup de mes plongées avec les phoques… mais je l’ai écouté. Enfin on met les pieds à l’eau.

Bien là c’est le choc culturel pour mon dry suit: La densité de l’eau est moindre qu’à Gaspé, donc naturellement moins salée, et elle est à 4°C au lieu du 2°C des dernières plongées. Au secours j’étouffe!!

Enfin, c’est le départ. Les perchaudes, les achigans, les écrevisses bleues, les crevettes, les éperlans par centaines, tous devaient être au rendez-vous, principalement pour les éperlans. Donc çà promet.

Éponge d'eau doucePalme, regarde, palme, regarde, enfin on aperçoit la falaise promise, Wow, super viz, selon Serge, aussi bonne qu’en Gaspésie… Je lui laisse ses illusions et ne dit mot sur ce que j’ai constaté. Il me montre la faune promise. Ce qui m’intéresse le plus ce sont les plantes aquatiques du départ, mais pas lui à ce que je vois. Enfin, crevettes, éponges, menus poissons sur le fond, des achigans (trois), des perchaudes, (deux, faisant 6 pouces de long… si on les place bout à bout…) mais pas d’éperlans par centaine (aucun). Ce doit être une histoire de plongeur. C’était quand même super comme plongée.

Rencontre amicale avant la plongéeOn soupe, on se réchauffe, et on repart pour rencontrer la gang pour la plongée de nuit. Les présentations faites on commence les préparatifs pour la plongée. Mon habit ayant passé le reste de l’après-midi dans l’arrière du camion, ce dernier se retrouve pris en un pain de glace que je dois déplier graduellement sous le ventilateur, d’où la position en haut de l’échafaudage pour être en mesure de l’atteindre. Tout le monde est habillé, en embarque dans les véhicules, 20 minutes de trajet et on arrive à destination.

Deuxième explication détaillée du site, 340 degré pour arriver sur la deuxième falaise, et j’insiste. On finit de s’équiper, J’enfile mes mitaines glacées qui me font fibriller le cœur, ajuste le tuba, recrache les morceaux de glace, et on part. Je n’oublie pas, 340 degrés. Serge a décidé de changer "légèrement" de cap. Alors on se croise, j’essaie de le mettre DANS la bonne direction, lui, de son côté, essaie de me mettre DANS la bonne direction aussi… finalement je décide de le suivre puisqu’il est mon guide.

Quelques minutes de palmage, enfin un premier éperlan, je lui tape sur l’épaule, le fait remonter et lui dit qu’il doit m’en trouver encore 999 autres.

ÉperlanDeuxième falaise atteinte, on "randonne" sur une demie bouteille et revient sur l’autre à plus faible profondeur. On a finalement vu nos 999 autres éperlans, la truite grise qui avait été promise aussi, en plus des hydres gigantesques collées sur les feuilles de Potamot (herbe aquatique). En effet, elles devaient faire presque 1,5 cm de long, toutes tentacules déployées, comparé aux quelques mm de celles du matin. Au retour dans 1,5 mètre d’eau la rencontre d’un poisson inconnu m’a captivé pendant quelques minutes. (identifié plus tard comme un jeune crapet de roche qui ne faisait que quelques cm de long) Quelques autres spécimens de "fishes" ont aussi agrémenté la plongée.

Les participants partagent une pizza à la fin de la soiréeBref, les deux plongées ont été supers en plus de la pizza de fin de soirée en compagnie d’une partie du groupe. Une palanquée de deux qui s’est formée après la plongée a décidé de… seule l’histoire le dira.

Donc, qui dit que la plongée en eau douce c’est ennuyant et qu’il n’y a rien à voir, même pour une plongeuse de la Gaspésie, le retour à mes premiers ébats sous-marins en eau douce ne m’a aucunement déçue, loin de là.

Je remercie toute l’équipe des Diables des Mers qui ont bien voulu modifier l’horaire de la plongée de nuit pour me permettre de vivre ces moments merveilleux.

Joyeux Noël à tous,

Roxanne L., Forillon, Qc

Roxanne,

Tu laisses sous-entendre des choses qu'un membre honorable des Diables n'oserait même pas imaginer, surtout que Yvan le communiste n'est même pas inscrit sur la liste.

Ce n'est pas parce qu'on a tous pensé qu'il tentait de profiter de la situation lorsqu'il t'a renvoyé Martin que c'est réellement ce qui s'est produit.

Seule Tania pourra répondre et sauver son honneur. Si elle l'a perdu, c'est son problème, on l'avait avisé...

Salut aux plongeurs du mardi soir,

Paul C., Rock Forest, Qc

Hey,

Me voilà (après quelques problèmes d'ordinateur).

Aaah, je sais que vous avez attendu avec impatience ce mail.

Et hop, c'est parti, va-t-on trouver (et prouver) la réalité des faits ou est-ce que le mystère de cette nuit enneigée va-t-il prévaloir?

Paul, tu dis qu'on m'avait avisée, mais moi honnêtement, je ne me souviens pas d'avoir entendu ça. En tout cas, même sans avertissement le retour c'est bien passé. Désolé de ne pas pouvoir raconter l'histoire à laquelle vous vous êtes apparemment tous attendus! :-)

Yvan, ton honneur EST sauvé!!!

Mais par contre, ce qui m'intéresse, n'y avait-il pas une autre palanquée de deux qui s'est formée pour rentrer à Montréal. Peut-être eux, ont-ils plus de choses intéressantes à nous raconter??? Roxanne et Martin ? ;-)

C'est vraiment dommage que je doive partir en vacance ce matin et que je ne puisse lire la suite de cette discussion, qui est le fruit de pensées un peu trop azotées, qu'en janvier... :o)

Donc, durant une semaine, il n'y aura plus personne sur la liste pour défendre mon honneur et celle d'Yvan !

Bonnes Fêtes (et bonnes discussions),

Tania G., Montréal, Qc

P.S.: Je me suis chopée une bonne grippe + toux, suite à cette plongée un peu froide...

Jeudi, 23 décembre 1999

Nous recevons le compte-rendu de Martin B.

Bonjours à toutes et à tous.

Après les brillants récit de Roxanne et de Jean sur la plongé de nuit au lac Memphrémagog, voici le mien. Mais rassurez vous, je serai bref. Je ne décrit que la façon dont moi j'ai vécu cette aventure.

D'abord la journée a commencé le matin alors que je regardais mon courrier. Paf!, j'apprend que la plongée des Diables des Mers aura lieu le mardi soir. Sur un coup de tête, je décide de ranger le plongeur solitaire et de faire parti du groupe.

Une chose bien embêtante c'est que je n'ai pas de véhicule, alors je passe un message sur la liste comme quoi je me cherche un "lift". Roxanne me répond, mais je lis le message trop tard et je la rate de une demi heure. De toute façon, j'étais au boulot et elle, la chanceuse, est en vacance.

Donc, quand je rentre du boulot, je me fais à l'idée que je ne vais pas être du voyage, alors je vais souper chez mes parents. En revenant, j'ouvre mon ordi, Paul m'a écrit et me dit d'appeler un gars nommé Yvan. (Le communiste Bulgare selon la description de Jean ;-))

J'appelle le monsieur en question, il est dans le garage prêt à partir, je lui donne mon adresse et il vient me chercher. Là, les choses s'accélèrent pour moi. Je me r'habille (Bien oui, chez moi je me mets à mon aise après la journée de travail.) Je cours dans tous les sens, je ramasse mon stock de plongée, je garoche ça dans une poche, trop pressé, j'oublie ma cagoule. Bien oui, j'allais aussi oublier ma lampe, je cours à la cave, évidemment ma rechargeable n'est pas rechargée et ma mini n'a pas de piles.

Finalement je trouve des piles pour la moyenne lampe. Je teste les piles, parfait, capacité maximum. Je les mets dans la lampe... Tabouère! Ça ne marche pas. Je vérifie la position des piles, c'est OK. Je regarde les bornes, beurk!, elles sont un peu rouillées, je redescends dans la cave, je prends mon Dremel et passe les bornes à la brosse d'acier... ça l'air bien nettoyé. Un autre essai, ça marche, pis ça arrête. Finalement je réussi à la réparer pour de bon dans la voiture de Yvan (lire à la place de réparer - taper dessus jusqu'à ce que ça marche.)

En chemin, ça me fait drôle de remettre les pieds, ou plutôt les palmes au lac Memphrémagog. J'ai plongé ce lac dans ma première été, mais j'avais été très déçu. On m'avait parlé de ce lac comme une légende, autant pour ses poissons que pour sa visibilité et ses falaises. Je n'avais vu qu'un seul crapet, un trou de bouette à la place de la falaise, pis la visibilité équivalait à de la soupe aux pois.

Je ne sais pas si c'est le manque de plongée ou bien l'esprit du temps des Fêtes qui m'a amené à ce lac que je boude depuis si longtemps; toujours est t'il que j'y suis revenu et je ne suis pas déçu du voyage.

En route, pas grande chose à raconter. Yvan et Tania, deux étudiants en économie, bavardent à un rythme soutenu en se faisant des yeux doux. Quant à moi, debout depuis 5h30, j'en profite pour faire un somme.

Rendu là bas, on tourne en rond pour trouver la place du rendez vous. À un moment donné, on voit un espèce d'épouvantail qui nous fait des signes sur le bord de la route. J'ai d'abord cru que c'était les bonhommes mécaniques de la voirie, mais ils n'avaient pas le jacquet jaune fluo. Alors on va voir, c'était bien un copain qui nous indiquait le point de rendez vous.

Après les présentations d'usage où je fais la connaissance de quelques uns d'entre vous, dont Serge Boudreau, le sympathique Paul Crépeau et Jean Guay, qui est beaucoup plus jeune que je me l'imaginais. On placote, on se taquine, et on s'habille lentement. Après tous les débats et les bêtises sur mon sujet, j'ai décidé d'apporter mon vêtement étanche. Comme ça, je ne risque pas de me faire "blaster" et de me faire traiter de fou sans cervelle. Évidement, en sortant mon dry, tout le monde se met à rire de moi... Aaah, la nature humaine est ainsi faite.

Comme cela a déjà été raconté, on se fait conduire au lac en camionnette. Rendu là, c'est l'habillage final, et on plonge.

Yvan fut mon partenaire pour cette plongée. Flûte! En palmant, je m'aperçois que mon boyau de gonflage de veste est mal branché, on "reclipe" ça, et ça y est, direction le grand bleu ou plutôt le grand noir. Et il fait vraiment noir, c'est un gros contraste avec ma dernière plongée de nuit à Forillon où même sans lampe on pouvait voir les bestioles se promener sur le fond à minuit.

ÉcrevisseUn crapet bien gras nous accueille sous l'eau après seulement quelques minutes, puis ce sont les éperlans qui nagent paresseusement dans le rayon de ma lampe. Après ce fut le tour d'un superbe achigan, immense, à attirer l'attention de Yvan. Moi je ne l'avais pas vu, j'étais, la tête sous un gros rocher, à examiner une grosse écrevisse à pinces bleues telle que décrite voilà pas si longtemps. C'était plutôt spécial, j'ai vu des centaines d'écrevisses dans les Laurentides, mais jamais avec les pinces bleues... Est-ce dû à la froidure de l'eau ou est-ce une espèce différente; à moins que ce soit l'alimentation qui diffère ?Crevette d'eau douce (Mysis oculata)

Une autre première pour moi, j'ai vu pour la première fois une crevette d'eau douce. Si personne ne m'en avait parlé, probablement que je ne l'aurais jamais remarqué. Mais je n'ai pas le temps de l'examiner puisque mon partenaire est déjà loin. Trois coups de palme et je suis de retour à ses côtés.

Les éperlans, dont Richard avait affirmé que nous devrions les tasser pour pouvoir avancer, étaient moins nombreux mais tout de même amusants à voir. Un gros poisson que j'ai pris pour un brochet, mais trop loin pour en être, a pas trop apprécié l'invasion de son territoire, il est alors allé dormir ailleurs.

À un moment donné, j'aperçois au loin un autre groupe de plongeurs, mais ils sont trop loin pour les identifier. Peut-être que ce n'était même pas des plongeurs. :-)

La falaise en marche d'escalier était bien agréable à regarder, ça ressemblait à des cheveux peignés bien droit.

Finalement on est descendu à 85 pieds de profond et on a exploré dans tous les sens en remontant. Après 30 minutes d'immersion, Yvan me fait signe qu'on remonte. Sa bouteille est rendue à la limite raisonnable, moi la mienne me permet encore bien du plaisir, mais y a pas d'autres équipes en vue. Je retourne donc au camion me réchauffer les mains.

On retire l'équipement, on rembarque dans le camion et on retourne à la boutique. Au retrait de mon vêtement étanche, celui-ci ne s'avère pas si étanche que ça. On discute et chacun donne ses impressions. Fait cocasse, Jean semble plutôt content de la tourneur de sa plongée qui s'est abrégée à cause d'une palme récalcitrante. En fait, il a dû pousser la jolie Tania à en parler au moins trois fois avec la même étincelle dans les yeux.

Paul et Serge ont si bien insisté pour aller manger une pizza que finalement j'y suis allé avec la gang. J'ai discuté avec Yvan pour savoir s'il serait bien contrarié si je ne faisais pas le chemin du retour avec lui puisqu'il ne restait pas pour la pizza. Ça ne le dérangeait pas du tout, de toute façon, il ne faisait pas le retour tout seul.

Paul s'improvise garçon de tableJean, le touriste, a pris plusieurs photos plutôt insignifiantes, mais enfin, il affirmait que ce n'était que pour finir le film.

Après la pizza et une longue conversation, je retourne chez moi. Chanceux que je suis, nul autre que Roxanne me raccompagne chez moi, malheur, me clefs sont dans la voiture de Yvan. Ouf!  Mes parents ont un trousseau de rechange, mais ne semblent pas trop apprécier l'heure à laquelle je leur fais une requête.

Pour finir, je crois bien que ça valait la peine d'hypothéquer le temps allouer à mon sommeil pour faire cette sortie hors de l'ordinaire.

Voilà mon aventure à moi au lac Memphrémagog mardi soir.

Désolé pour le retard de parution, des obligations amicales ont retardé la rédaction de ce texte.

Par contre je soupçonne les personnes concernées d'avoir fait de la publicité mensongère. En effet, on avait affirmé sur cette liste que le monstre avait été contacté et qu'on le verrait. Personne de notre groupe ne l'a vu, je réclame donc des compensations pour cet affront. :-)

Martin le plongeur qui pour une fois ne fut pas solitaire.

Martin B., Montréal, Qc

À propos du monstre Memphré.

Memphé, le monstre du lacDésolé Martin, on est habitué de plonger le mercredi soir, LUI AUSSI !

Paul C., Rock Forest, Qc

En conclusion, nous tenons à remercier Roxanne L. pour sa participation car elle nous a transmis sa passion de la plongée tout au long de la journée. Pour tous les autres participants, nous transmettons autant de remerciements. Pour Jean G. et son compte-rendu très explicite, pour Tania G.qui a bravé la température glaciale du lac, pour Martin B. chez qui l'on a découvert un lien d'amitié durable et une passion pour notre loisir préféré (je crois qu'il ne sera plus un plongeur solitaire suite à ces nouveaux liens d'amitié), pour Yvan P. qui s'est offert au transport des participants de la région montréalaise, pour Réjean R. qui assurait une représentativité du club Les Diables des Mers, et finalement, pour Paul C. qui a orchestré la journée et surmonté tous les petits problèmes durant la semaine.

Collège Professionel des MoniteursUne note de remerciement toute spéciale à Richard Thouin, du Centre de Plongée Memphré, qui nous a accueilli dans ses locaux, qui nous a transporté sur le site de plongée, qui nous a assisté durant toute la plongée et qui nous a encadré de façon sécuritaire pour que cette journée soit un succès sans pareil.

J'espère que le club de plongée Les Diables des Mers puisse à nouveau s'associer aux membres de la liste de discussion lors de futures plongées afin de créer de nouveaux liens d'amitié parmi la communauté de plongeurs du Québec et d'ailleurs....

Serge A. Boudreau, sec.
Les Diables des Mers
Chez nous, on plonge !

Retour à la page d'accueil     


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  22 avril, 2007