Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


Revue La Plongée        


LA PLONGÉE EN ALTITUDE

par Tania Giberyen

LA MEDIA LUNA

Le site que j'ai plongé s'appelle La Media Luna, une oasis qui se situe près de la ville de Rio Verde dans l'état de San Luis Potosi (semi-désertique) au Mexique (à 6 heures au nord de D.F.). Il s'agit d'une lagune qui est composée de 6 cratères, qui eux sont les sources d'approvisionnement d'eau. Il y a une 7e source au fond d'un tunnel dont je vais vous parler plus tard. Les profondeurs des 6 cratères varient entre 36 m et 9 m. 36 m est la profondeur réelle, mais étant donné que le site se trouve sur un plateau à 1000 m d'altitude, le profondimètre n'indique que 33 m de profondeur (donc un ajustement de 3 m à faire). Toute information relative aux ajustements des tables est fournie à la base de plongée de La Media Luna.

Pourquoi plonger ce site qui a un fond vaseux ?

Premièrement parce que la visibilité est quasi illimitée et que la température de l'eau est plus qu'agréable: il y a une petite thermocline qui est inverse de celles rencontrées au Québec, il fait plus chaud au fond qu'en surface: en surface l'eau est à 29°C et au fond a 33°C. Cette eau, qui a ses origines dans les pluies qui tombent dans la Sierra de Alvarez, une chaîne montagneuse pas loin du site (40 km), entreprend son chemin sous terre pendant 20 à 30 ans pour ensuite refaire surface dans la Media Luna et de nous conservez certains trésors préhistoriques et préhispanic. Le site a été jusqu'au 12e siècle fréquenté par 7 groupes amérindiens différents.

La première plongée faite ici, en compagnie de l'instructeur, m'a permis de voir tous les sites et coins intéressants de la lagune. On commence par l'endroit le plus profond -36 m-, mentionné auparavant. Comme c'est une source d'eau, il y a un courant vertical qui est assez fort. Je me suis amusée à prendre des pierres et de les placer dans ce courant: leur flottabilité devient neutre ou même positive - impressionnant comme jeu. Pour s'approcher du fond, on se retourne sur nous même et on plonge avec la tête en bas, pieds en l'air (upside-down). On se tient après les roches du fond, et on peut regarder dans la source d'eau: il s'agit de plusieurs cavernes superposées et c'est à cet endroit où j'ai trouvé lors de ma dernière plongée, un superbe beau "cryptonite" qui brille comme un diamant.

On continue la plongée en remontant un peu. Ici on visite des arbres pétrifiés, dont le plus épais mesure 2 m d'épaisseur. Ces arbres sont dures comme de la roche en même temps qu'ils sont très doux car il y a des micro algues qui ont leur habitat sur ces arbres. Ces arbres ont été identifiés comme "sapinos", arbres qui requièrent beaucoup d'eau. Lors d'une plongée de nuit, des couleurs rouges et vertes sont apparues dans la textures des arbres et on se croyait devant un tableau d'art moderne.

On continue encore notre chemin et on arrive à un autre cratère, le moniteur me fait signe de le suivre... dans le trou du cratère (verticalement) ... arrivé en bas (pénétration 3-4 m) il me donne sa lampe de plongée et pointe dans une direction. Je ne peux pas croire mes yeux. Devant moi, dans une fissure de la formation rocheuse, se trouvent des défenses de Mammouth...

Nous faisons le palier de sécurité et essayons d'enlever les centaines de mini-coquillages qui se sont incrustés dans nos cheveux pendant qu'on était inversé (upside down) dans le courant de la source au point le plus profond.

À la fin de notre randonnée sous-marine, on s'amuse à plonger dans le tunnel qui fait environ 50 m de longueur. Sa profondeur varie entre 2 et 5 m, dans la partie la plus profonde et la plus éloignée de la lagune se trouve une autre source d'eau. Ceci fait qu'il y a un léger courant dans le tunnel. Le plafond, solide, n'est pas de roches, mais se compose de racines de plantes. En plus, dans le plafond, se trouvent plusieurs trous où le soleil pénètre... c'est de toute beauté. Durant une plongée de nuit, on peut observer les étoiles à travers ces trous - d'autant plus que dehors il n'y a pas de sources de lumière artificielle et que le ciel est rempli d'étoiles. En plus on peut rencontrer des tortues dans le tunnel.

Voici mes profils de plongées: (profondeurs non-ajustées, selon mon profondimètre)

  • 13.07.01 ; 33 m  54 min.
  • 14.07.01 ; 12 m  87 min.
  • 14.07.01 ; 31 m  52 min.
  • 14.07.01 ; 33 m  67 min.
  • 14.07.01 ; 12 m  86 min.
  • 15.07.01 ; 33 m  63 min.

Autres informations pratiques:

Plongée : Pour avoir plus de renseignements et photos sur La Media Luna consultez leur site Internet: www.buceomedialuna.com.

Hébergement: Soit au camping sur le bord de la Media Luna (idéal pour faire de l'apnée avant le petit déjeuner); soit dans l'hôtel dans la ville de Rio Verde; ou soit encore dans les chambres d'hôtel à côté de la base de plongée, qui vont être prêtes sous peu.

Restauration: Il y a un bon restaurant, pas cher, à côté de la base de plongée (les 4 jours ou j'étais dans ce coin étaient les seuls où je n'étais pas malade, cf. la bouffe est correcte).

Sorties: Le soir on peut se retrouver entre plongeurs locaux et internationaux autour d'un bon verre de tequila dans la discothèque CALYPSO... et je vous jure il se cache plus derrière ce nom subaquatique que vous pouvez vous imaginer en ce moment...

Tania

Le principe de base est d'utiliser une correction sur la profondeur en fonction de l'altitude. Le tableau no. 5 du manuel donne cette correction. En gros, tu ajoutes 3 mètres de correction pour des plongées jusqu'à 30 mètres et 6 mètres de correction pour les plongées au-delà de 30 mètres. Ces chiffres ne sont valides que pour les altitudes de 600 à 900 mètres.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  18 octobre, 2009