Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

    
Revue La Plongée              


SOUPER - CONFÉRENCE
 M. Philippe Beaudry
Plongeur et collectionneur

Hôtel Château Bromont
Vendredi le 29 novembre 2002

Texte : Paul-Yves Noël

Photographies numériques : Isabel Lapointe

Ce dernier vendredi de novembre, il neige alors que je suis malheureusement à Montréal pour le week-end. Tout s’annonce comme une soirée tranquille d’hiver. Mais non, j’ai un souper conférence avec les Diables...

Le chemin est lent jusqu’à Bromont sous la petite neige. J’arrive plus tard que prévu, mais je suis comme tous, dépendant de Dame nature. En bon plongeur c’est quelque chose que je me suis habitué que de m’adapter au climat et non à l’affronter. Qu’à cela ne tienne, ce n’est pas un peu de neige qui a arrêté les Diables présents. Plus de 25 Diables et invités étaient de la partie, pour boire, manger, parler de la saison, des truites et évidement mais surtout de live-aboard aux Bahamas. En passant, "Y vont t’y partir pis nous laisser la paix…"

La bouffe était bonne comme d’habitude. Par la suite, notre secrétaire a tenté d’être bref! Il nous a présenté la "collection" des Diables : Casquettes, carnets de plongée, veste, polar, coton ouaté, polo, écussons, etc… Il nous a par la suite convié à prendre en main l’organisation pour les grosses activités de la saison prochaine (Maine le 24 juin, Caroline du Nord au début juillet, Gaspésie et live-aboard à l'automne). Il nous a aussi rappelé le besoin important de bénévoles pour la deuxième édition du Colloque québécois de la plongée sous-marine des Diables qui se tiendra au début mars 2003 à Bromont. Il nous a parlé également des activités d’hiver : concert sous-marin, hockey sous-marin et Opération Nez-Rouge. Finalement, José Bélanger est venu faire sa "plogue" pour l’Aquafête et nous a mentionné le besoin de bénévoles pour la fin d’avril à la sortie de l’eau près du fort de Chambly.

Que d’activités à venir... Cela confirme bien que : "Chez nous on plonge !"

Ayant plus de 600 plongées sur l’épave de l’Empress of Ireland en 30 ans et étant le propriétaire d’une collection privée dont un acheteur américain est prêt à lui payer plus de 1.5 millions de dollar US, Monsieur Philippe Beaudry débuta sa présentation.

Monsieur Beaudry nous a entretenu durant plus de deux heures trente sur ses passions: La plongée, l’Empress of Ireland, les épaves, l’histoire et aussi... les femmes. Étant un personnage parfois controversé, Monsieur Beaudry alimente bien cette controverse par son franc-parler. Il nous a raconté son expérience et son apprentissage personnel à travers des années de plongée mais surtout de plonger l’Empress of Ireland. Il nous a transmis sa passion pour cette épave gigantesque. Il nous a même incité à aller plonger sur l’Empress mais seulement lorsque les conditions le permettent (pas de courant, bonne visibilité, mais surtout une bonne aquacité personnelle). Il nous a parlé de l’aventure, ou plutôt du conflit actuel, qui l’empêche temporairement de disposer à sa guise de sa collection privée (voir : http://diablesdesmers.qc.ca/philippe_beaudry.htm). Il nous a parlé aussi de ses projets de plonger à Truk (océan Pacifique) sur les épaves de la flotte japonaise lors de la deuxième guerre mondiale.

Pour l’occasion, il avait apporté un peu de vaisselle, de la coutellerie, des livres de l’Empress of Ireland et aussi des cartes postales du Memphérmagog. Tout une conférence où les questions et réponses s’échangeaient en toute franchise entre ami(e)s. On peut admirer ou maudire Monsieur Philippe Beaudry, quoi qu’il en soit, on ressent la profonde passion dans tout ce qu’il a entrepris, ce qui ne laisse personne indifférent. Le partage de sa riche expérience de l’Empress of Ireland avec les Diables et son franc-parler en font un conférencier inoubliable. Au nom du conseil d’administration, Serge a tenu symboliquement à le remercier pour sa contribution en lui présentant une casquette des Diables. Une plaque commémorative lui sera aussi remis en symbole d’appréciation de sa présence parmi nous.

En terminant, Monsieur Philippe Beaudry a convié tous les Diables (par groupe de 10) à se rendre à sa résidence privée à Longueuil pour découvrir les oeuvres de ses collections sur l’Empress of Ireland, ses cartes postales et ses pièces du Canadien Pacifique.

Une belle soirée d’hiver entre Diables, une douce plongée de nuit virtuelle…

 Paul-Yves Noël

 

 

« Ce fut très agréable de vous rencontrer et de partager avec vous toutes ces joies et peines de la plongée. Entre plongeur on peut partager des vraies choses et être compris. On peut m'aimer ou me détester, je le sais, mais je ne laisse personne indifférent. Je ne suis pas drable, je suis coloré. Je ne me prend pas au sérieux même si j'ai fait des choses très sérieuses... »

Philippe Beaudry

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005