Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

    
Revue La Plongée              


Plongées Samedi / Mille-Îles # 5
Épave du Henry C. Daryaw et "Drift" sur le Lillie

Samedi, 15 octobre 2005

Texte et photos : Mélanie Charette

UNE PLONGÉE QUI DÉPEIGNE
ET UNE QUI REMET TOUT EN PLACE

Ce sont huit Diables ayant répondu à l’appel qui se rencontrent au St. Lawrence Park ce samedi à 9h00. Serge A. Boudreau, Jacques Richer, José Bélanger et moi ayant descendu dans le même véhicule (croyez-le ou non !) et Joe Bush, Christian Loulou, Gilles Pruneau et sa conjointe Sophie.

La température prévue en aura certainement découragé plus d’un, mais c’est pourtant contre toute attente que la journée commence sans pluie, mais toutefois avec un ciel incertain.

Qu’à cela ne tienne ! Tout le monde est en forme et je salue avec plaisir des Diables que je n’ai pas vu depuis longtemps quoique actifs de la palme eux aussi ! Deux belles plongées au programme, soit tout d’abord le Henry C. Daryaw et après le dîner, la drift du Lillie Parsons que je crois s’appeler (et vous me corrigerez si je me trompe) le Needle Eye Drift.

Une superbe journée en perspective puisque, aujourd’hui, j’ai eu une promotion : je plonge pour la première fois cette année avec mon ami Serge !!! De quoi voir des truites plein le fleuve !!!    :- )

Sommairement…

Le Daryaw nous a tous un peu dépeigné je pense ! On nous a dit que le courant était particulièrement fort cette journée-là et se rendre à la corde jusqu’à 30-40 pieds nous a valu notre exercice physique intensif de la semaine ! De quoi réaliser que nous devrions nous mettre à l’activité physique… Une fois arrivés en bas par contre, à l’abri du courant, nous avons eu le loisir de visiter les cales de ce navire retourné, ventre en l’air. Dans une des cales, une barbue se fourre la tête dans la vase en espérant dégotter quelque chose à manger et en nous apercevant, le front imprégné de résidus vaseux vient me donner la bise sur la tempe. Ensuite en remontant dans les cales, nous apercevons une chambre d’air et c’est là que Serge, tout comme au sommet d’une montagne, fait des tests de son afin de constater l’écho de la place… C’est spécial de voir les formations de rouille qui s’y sont formés. Pendant ce temps, mon ordi me fait voir l’heure et je me mets en route, déjà, pour la 2e plongée…

À notre sortie, Danielle, nous offre le service aux palmes, que tout le monde accepte avec plaisir et nous partons casser la croûte sur l’île de Sparrow où chacun jase QUAND TOUT À COUP : NON ! De quoi faire fondre en larmes plusieurs plongeurs absents … LE SOLEIL !!! Depuis le matin qu’il travaillait fort pour y arriver, mais c’est à midi qu’il a réussit à se montrer le bout du nez au travers les nuages au grand plaisir de tous et chacun qui se disait que nous étions bénis des Dieux ! Car nous avons fait fi des prévisions météo pour une 2e fois consécutive lors de nos sorties Milles-Iles ! Pour vous donner une idée, j'avais apporté ma tuque et mes mitaines de peur d'une température froide en ce 15 octobre, mais j'étais finalement à manches courtes !

Rien ne va plus ! Après un long et intervalle de surface pour permettre à tout le monde de "dégazer" un peu, chacun se prépare pour ce qui allait être une plongée extraordinaire !

D’abord c’était la première fois pour presque tout le monde je crois; on nous laissait en amont du Lillie et on driftait tous ensemble à une profondeur approximative de 85 pieds. C’est pas aussitôt arrivés à 70 pieds que nous passons devant le Lillie, mais on continue notre chemin. Tout le monde voulant plutôt focusser sur la falaise. Quelles belles images que d’y repenser…Quatre palanquées mais qu’une belle plongée de groupe à se raconter. Tous à des profondeurs différentes, ça donnait l’impression de prendre d’assaut la falaise tachetée d’algues encroûtées d’une belle couleur rosée… Wow ! Superbe ! D’où nous sommes à 87 pieds, elle est taillée rondement au couteau jusqu’à environ une cinquantaine de pieds plus haut et la visibilité est très bonne. Tout d’un coup à peine plus loin, elle ne file plus vers le haut, mais vers le bas ! Je vois Serge qui s’engage dans un véritable petit Canyon. Sous lui, un étroit corridor descend cette fois à une cinquantaine de pieds. Très beau !

Ensuite, un bruit au loin qui s’amplifie rapidement… Un gros cargo qui s’approche ! On a l’impression qu’il va nous avaler même si, les yeux au ciel on ne le voit pas ! Notre voyage continu, tel un périple gratuit en tapis volant (Maryse t’aurais adoré cette plongée ma fille…)

Le temps file trop vite avec nos trop petites bouteilles de 2e plongée… Peu à peu, les palanquées ont pris des chemins différents… Serge et moi, nous décidons d’aller profiter du temps qu’il nous reste dans 25-30 pieds d’eau avec les gobies, trois beaux gros spécimens de doré, de vieilles bouteilles d'alcool jonchant le sol et un soleil maintenant radieux qui nous réchauffe les boyaux… :)

On remonte finalement à contrecoeur; nous sommes la dernière palanquées. On fait notre signe OK et Danielle vient nous cueillir !

Une journée merveilleuse qui s’est terminée devant une bonne bouffe, une belle rousse ruisselante et, où comme à l’accoutumée, nous avons rencontré d’autres amis Diables qui avaient plongé dans le coin durant la journée.

C’est pas magnifique ça ? Je rêve déjà aux prochaines sorties Milles-Iles de l’an prochain…

Merci infiniment à Jacques et Maryse pour l’organisation de ces merveilleuses sorties ! Merci à mon buddy Serge, toujours de belles plongées… Et merci à Michel Chartier et sa conjointe Danielle pour l’accueil chaleureux et la bonne humeur chaque fois contagieuse !

La diablesse Charette

 

"Bravo pour le compte rendu Mélanie....

Tu nous as fait un bon résumé de la journée. Sophie et moi avons hâtes à l'an prochain pour les nouvelles sorties des Milles-Iles. Merci à Jacques et Maryse."

Sophie et Gilles

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  15 janvier, 2006