Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


 

PLONGÉE AU
RÉCIF DU GRENADIER

Lundi, 28 août 2006

   Texte  : Lucie Dubois

Photos : Louis Lajoie

7h30 AM, la route vers ce qui s'annonce une superbe journée de plongée commence sous un résidu de pluie qui s'estompe au fur et à mesure que nous nous approchons de notre destination : Le lac Saint-François et son fameux mitigé récif du Grenadier. 

Autrefois reconnu pour ses nombreux poissons et sa flore aquatique, aujourd'hui les opinions sont très partagées. Après avoir effectué une sortie exploration à cet endroit deux semaines plus tôt, certains plongeurs nous recommandaient d'annuler la plongée mais un Diable des Mers étant un Diable des Mers dans toute sa passion il n'en fut rien. Notre instinct d’explorateur prit le dessus et neuf valeureux Diables partent à la reconquête de ce lieu pour en tirer ses propres conclusions.

Le soleil est donc présent pour notre première plongée qui atteint une profondeur maximum d'environ 18 pieds et une visibilité approximative d'environ 20 pieds. Il est vrai d'affirmer que la faune aquatique semble avoir déserté cet endroit. Seuls poissons à l'horizon pour certains plongeurs bien chanceux: 2 ou 3 petites perchaudes égarées. Nous avons pu constater un fond très sablonneux, avec quelques roches très éparses ici et là mais rien de plus. Toutefois, il y a présence de beaucoup d'algues et de plantes marines que l'inculte que je suis ne peux nommer, qui nous obligent à nous faufiler entre elles ou bien à les contourner par le haut quand leur densité est trop intense et ainsi pratiquer notre flottabilité.

Certains d'entre nous se sont rendus près de l’île pour constater une belle formation rocheuse tout autour de celle-ci. L'île semble avoir pris naissance sur une butte rocheuse qui s'élève à environ de 6 à 8 pieds au-dessus du niveau de l'eau, dénivellation qui ressemble à une immense marche qui garde l'accès à l’île.

Au retour, deux plongeurs ont eu la satisfaction d'observer tout juste sous le bateau, une belle anguille qui selon 'une mesure de gars', atteignait environ 40 pouces, cette mesure n'ayant pu être validée!!!

Après cette plongée, nous comprenons mieux les opinions partagées sur ce site. Il est faux d'affirmer qu'il n'y à rien à voir, il faudrait plutôt dire que c'est différent de nos types de plongées. Tous semblaient contents d'avoir pu enfin faire cette plongée dans ce lieu controversé. À savoir si tous voudraient y retourner, là c'est différent…

La deuxième plongée fut donc rediriger vers le parc aquatique sous-marin et ses épaves où achigans, crapets-soleil et barbottes étaient au rendez-vous. Le fameux brochet que beaucoup de plongeurs ont pu régulièrement voir par le passé manquait toutefois encore à l'appel.

Ainsi se termina notre superbe journée de plongée du lundi 28 août. Quelle belle façon de commencer la semaine !!!

Lucie

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  13 avril, 2007