Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil



Le 4 juin 2001

Salut les Diables,

"Yah-man, no problem". Ainsi disait le sage rencontré sur le bord de la route quelque part en Jamaïque, alors que je m’y trouvais en pleine campagne de recrutement internationale au mois d’avril dernier. Comme vous pouvez le constater, malgré des heures d'efforts, j'en suis revenu les mains vides et complètement exténué. Tout ça pour vous dire qu'après un autre hiver rigoureux et trop long, on peut sortir nos habits de plongée de nos placards et reprendre là où l’on s’est laissé l’automne passé : sous l’eau à faire des bulles.

Le dernier hiver a permis aux Diables de faire de nouvelles connaissances et d'apprendre des choses nouvelles. Tania et la gang du hockey sous-marin. Ainsi, presque tous les vendredis soirs depuis Noël dernier, les irréductibles Benoît, Pierre, André et tous(tes) les autres se sont retrouvés près de la piscine clandestine à l'Île-des-Sœurs pour apprendre ce nouveau jeu que l’on dit sans contacts. Croyez-moi quand je vous dis qu’il est grand temps d'engager un arbitre… L'idée à fait du chemin et il a fort à parier que l'activité reviendra en période morte mais mieux structurer l'an prochain.

La saison 2001 nous fera connaître aussi de nombreux nouveaux membres provenant d’un peu partout et d'expériences différentes. Avec des chapitres en Outaouais et en Gaspésie, le club pourra maintenant prétendre au titre du plus grand club du Québec, et j'ose le dire, du mieux organisé. Ce joyeux mélange de jeunes et de …moins jeunes nous permettra de bien encadrer toutes nos activités et permettra à ceux qui en sont à leurs premières expériences de profiter de l'expérience et de la sagesse des autres. On le sait, chez les Diables, la sécurité et la formation sont au cœur de nos préoccupations. C'est d’ailleurs pour cette raison que l'exécutif du club a choisi de nommer Yannic Éthier à titre de directeur-sécurité. Celui-ci verra à conseiller, superviser et au besoin à gronder privément ceux qui adopterons des comportements non-sécuritaires, tout ça avec sa légendaire gentillesse. Comme on dit : "la main de velours dans le gant de Néoprène".

La dernière année a été des plus éprouvante au plan personnel chez les Diables. Que ce soit Yves, le fils de Marc et Thérèse, la terrible maladie de Richard ou encore plus récemment le départ prématuré de Paul notre trésorier, tous ces tristes événements nous rappellent la nécessité de réaliser pleinement la chance que nous avons d'être-là, en santé parmi nos ami(e)s.

Allez, venez, c'est le temps de plonger, de partager la vie, le plaisir de se rencontrer entre amis au bord de l'eau et autour d'une bonne table. 

Je vous y attends,


Paul Crépeau, président
Les Diables des Mers
Chez nous, on plonge
... en sécurité !


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  11 février, 2003

Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005