Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


 

Épaves du lac Champlain
André Marchand et Sebastian Miuccio, responsables

Burlington (Vermont), le 10 juillet 1999

Texte: André Marchand

Notre excursion à Burlington fut fort agréable et bien appréciée des six plongeurs occupant les six places disponibles.  Tout le monde à l'heure, au bon endroit, la préparation de la plongée s'est faite dans le temps de le dire avec l'aide de Larry Boivin, un capitaine expérimenté, aimable et d'un grand service.

Une excellente journée de plongée malgré la température qui semblait fort incertaine.  Les DIABLES mènent une bonne vie car on a connu la pluie sur le chemin de l'aller et celui du retour mais c'est tout.  À Burlington, sur, autour et sous le bateau, pas une goutte (pour ce qui est de "sous" le bateau, disons plutôt 50 ou 70 pieds d'eau).  On voyait même des parcelles de ciel bleu.

O.J. WalkerLe petit bateau de Larry est tout bien équipé pour la plongée.  Il y a même une porte sur le côté qui nous permet de remonter à bord à fleur d'eau comme un phoque malgré la houle (faute de photos, je vous expliquerai ça un jour).

Les deux épaves, plus que centenaires, le O.J. Walker et le Horse Ferry, étaient des plus intéressantes.  La visibilité était même à son meilleur pour le lac Champlain.

Forts de nos deux belles plongées, le tout s'est terminé avec le dîner au restaurant "Shanty" que Sébastian avait identifié comme le "Sharky", omnubilé par ce qu'il venait d'observer dans les profondeurs du lac Champlain.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  09 mai, 2006