Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


La Classique "Drift" des Diables
Marina de Boucherville, Qc

Samedi le 22 septembre 2001

J'aimerais souligner le travail remarquable des organisateurs de la plongée dérive "la classique Drift des Diables" de samedi dernier. Françoise Beaudoin et José Bélanger n'ont rien épargné pour nous procurer cette belle journée d'activité. Un merci tout particulier à Marcel Guénette, un ancien Diable qui a mis son beau bateau "de croisière" à notre disposition ainsi que Richard Bergeron qui a transporté les plongeurs durant la journée. Aussi, soulignons la présence de nos amis de la Garde Côtière Canadienne qui ont veillé sur notre sécurité durant l'activité.

Malgré le nombre record de participants (une trentaine), tous les plongeurs ont eu un départ en avant-midi ou presque... Journée record en effet, car il n'y a jamais eu une si grosse participation à cette activité dans les annales du club. Cet accroissement de la participation vient du fait que de nombreux plongeurs non-membres, attirés par nos organisations de qualité, sont venus se joindre à nous pour mieux nous connaître. Plusieurs ont manifesté leur intention de joindre nos rangs pour la prochaine saison.

Encore bravo, aux organisateurs de la journée !

Serge A. Boudreau, sec.


Un succès sans pareil...

Une première pour le club de plongée les Diables des Mers, nous étions 30 plongeurs..... et 3 "bubble watcher", il faut le faire - on ne se demande plus s'il faut renouveler l'an prochain... José a été obligé de demander un autre bateau pour mener à bien l'activité et nous avons prié pour une belle journée sans pluie et, bien sûr, il a fait beau !

Je dois avouer que lorsque nous avons vu tout le monde on s'est regardé en se disant qu'on a besoin de faire un bon briefing (je dois vous dire que nous étions un peu nerveux depuis quelques jours d’avoir a gérer tout cela et nous étions prêts). Tout s'est déroulé en ordre : 9 plongeurs sur le bateau de Marcel et 4 plongeurs sur le bateau de Richard pour la première vague pendant que José faisait la vigie pour empêcher les chasseurs de nous prendre pour des canards. La garde côtière faisait un bon travail en empêchant les bateaux de faire du slalom entre les drapeaux, en passant l'an prochain nous examinerons tous les drapeaux car certains disparaissaient sous l'eau (méchant mal de tête pour les vigies).

Une fois tout le monde à l'eau, la 2ième vague est prête : 9 sur le bateau de Marcel et 4 sur le bateau de Richard - un merci tout spécial à André Marchand qui était sur le bateau de Richard pour aider et Jean Rondeau sur le bateau de Marcel.

Après 1 heure de plongée on "ramasse" et on écoute les histoires qui pour certains n’en finissent plus. Je connais un certain photographe qui était tellement jaloux pendant que Serge remplissait son carnet de plongée qu’il a préféré se retirer pour ne plus entendre son discours : meuniers, truite !!!, esturgeons, achigans noirs, etc., etc. ., c’est ça la plongée dans le fleuve "des jours tu vois tout et d’autres..."

Finalement c’est notre tour – Marcel reste avec nous 4 – quel bonheur de se laisser flotter entre deux eaux et de regarder… Nous avons vu beaucoup de poissons, beaucoup, beaucoup, et une certaine sorte que nous n’avons pas encore identifié (ben oui, lorsque je plonge je vois toujours quelque chose de spécial).

Françoise Beaudoin

Photographie numérique : Christiane Éthier et José Bélanger
Photographie sur pellicule : Mélanie Charette

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  03 février, 2006