Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil


Consultez le programme de la journée

Un succès sans précédent qui a réuni pas moins de 168 plongeurs de tous les coins de la province.

photos : Pierre Bourque et Marc-André Labrosse


Paru le 28 avril 2002, Progrès Écho de Rimouski

Rimouski deviendra un endroit
de prédilection pour les plongeurs

Le 9 mars dernier, avait lieu à Bromont dans les Cantons de l'Est le premier grand Colloque provincial sur la plongée sous-marine organisé par le club de plongée sous-marine "Les Diables des Mers" au bénéfice de la Société des Récifs Artificiels de l'Estuaire du Québec (RAEQ).

Toute la communauté des plongeurs du Québec s'y est retrouvée pour entendre parler son président Jean-Pierre Bouillon, de cette merveilleuse aventure qui consiste à saborder le Nipigon et ce afin de créer une épave artificielle qui constituera sans doute un des plus beaux sites de plongée de l'Est du Canada. La région de Rimouski deviendra ainsi un endroit de prédilection pour les plongeurs qui en feront certainement un lieu de pèlerinage annuel, la Mecque des plongeurs, comme sur la côte Ouest de la Colombie-Britannique où six épaves de ce genre ont déjà été sabordées avec succès aux grands bonheurs des plongeurs et de la faune et de la flore aquatique. C'est pour cette raison que des volontaires de plusieurs clubs de plongée du Québec se relayeront à tour de rôle cet été afin de venir faire leur part de bénévolat pour aider à la réalisation d'un si beau projet: saborder la première épave artificielle au Québec. Au plaisir de vous rencontrer sur le quai !

Paul Crépeau, président
Les Diables des Mers

Quelques commentaires

Je pense que tous n'auront que des éloges pour le Colloque de samedi dernier. Organisation très réussie et très bonne atmosphère tout au long de la journée.

Les conférences étaient intéressantes mais nous ont obligé à faire des choix difficiles. Écrevisses ou épaves? Règlement ou GPS? Etc.

Jean-Pierre Bouillon nous a donné une nouvelle définition de ce qu'est une "saga" avec l'histoire du Nipigon. Malgré les obstacles qui demeurent, il était clair que le milieu est derrière ce projet et qu'il l'appuiera du mieux qu'il peut. C'est à suivre.

Beau vidéo de Danny St-Cyr sur l'Empress. Tout ce qu'il manquait c'était le narrateur qui n'était pas disponible ce soir-là. Ceux qui connaissent l'Empress ont vu des endroits connus et il aurait été bien d'avoir le commentaire d'un de ceux qui connaît le mieux ce site.

Et il y a le reste, tous les contacts, toutes ces personnes qu'on connaît virtuellement mais qu'on n'a pas souvent la chance de rencontrer. Je n'ai senti aucune animosité mais vu énormément de discussions amicales. Et non, le règlement n'était pas le sujet dont tout le monde parlait. "Been there, done that" comme on dit, on passe à autre chose, comme de penser à la prochaine saison de plongée par exemple. Étrangement, il y a énormément de respect entre les gens quand ils se rencontrent face à face.

Un très gros merci à tous les Diables qui ont organisé ça. En voyant ce que vous avez fait en si peu de temps et avec des ressources limitées, on ne peut que penser que l'an prochain votre Colloque volera la vedette à Underwater Canada !

Richard Larocque

BRAVO à tous les bénévoles !

Je crois que la plongée développe un sens de la camaraderie exceptionnel, et que tout le monde a fait sa part et quelques uns un peu plus, pour en arriver à cette journée exceptionnelle qui s'est déroulée parfaitement. (Et...ça avait beaucoup de classe!!!) Tout le monde a démontré une fiabilité remarquable et c'est ce qu'on attend d'un copain de plongée.

Merci Serge, Benoit, Jean, Pierre, et tout le monde, les invités étaient intéressants, et j'ai tout oublié pendant cette journée, ça m'a fait un bien énorme de vous rencontrer...

Suzanne Duranceau, Illustratrice, Inc.
Longueuil

BRAVO !!!  CHAPEAU !!!   Ça valait le déplacement !

Un colloque digne d'un ordre professionnel et je sais de quoi je parle car je fais parti du comité organisateur du congrès de l'Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

Je n'ai rien d'autre à dire....encore bravo... Je n'en reviens pas du travail accomplis avec aussi peu de budget...  Bravo, bravo, bravo.

Pierre Marchand
CD NAUI
Trois-Rivières

Je me joins à ceux qui félicitent le club des Diables Des Mers et leurs dirigeants pour la superbe organisation et déroulement de cette journée.

La participation en grand nombre (même avec un si court délai) a tout simplement démontré le besoin d'un tel Colloque. Félicitations aussi à tous ceux qui ont pris la peine de se déplacer d'aussi loin que Rimouski et même Carleton en Gaspésie (Denis Caissy), entre autre pour avoir vraiment l'heure juste sur la réglementation plutôt que de parler à travers leur chapeau.

Bravo et comptez sur moi Les Diables pour vous appuyer dans des projets futurs.

Paul Boissinot

J'aimerais féliciter moi aussi le club de plongée Les Diables des Mers pour ce colloque, un travail formidable par une équipe extraordinaire !  Tout a été parfait !

BRAVO à tous les membres qui ont contribué à cet événement !  Et je l'espère à l'an prochain!

Denis Caissy
Carleton

Un gros merci à toute l¹équipe organisatrice du club de plongée "Les Diables des Mers" pour le Colloque québécois sur la Plongée sous-marine qui a eu lieu hier le 9 mars à Bromont: ça valait la peine, super !

Ce fut une très belle journée très instructive. Ça valait le coup de s¹y rendre; J¹ai beaucoup apprécié les ateliers, j¹ai appris beaucoup de chose sur la FQAS. Finalement, cet organisme vaut la peine d¹être aidé et la réglementation somme toute servira surtout aux plongeurs. C¹est une bonne idée d¹y adhérer.

Robert Marchand
Club Les grands bleus

Ben les Diables, ils l'ont l'affaire, la passion et le dynamisme de ce club sont étonnants et les résultats le sont encore plus.

J'ai fait parti des quelques 170 chanceux qui ont été présents aujourd'hui. En gros, c'était un rendez vous de gens passionnés, entre autre et surtout Jean-Pierre Bouillon l'invité d'honneur de la journée. Comme je lui disais à la fin de son exposée, pour nous autres, simples observateurs, c'est à peu près impossible de comprendre l'ampleur du projet. Toute la paperasserie à régler, les études, les millier d'heures au téléphone, les gens à rencontrer, ouf, ça s'appelle se retrousser les manches. Jean-Pierre nous a raconté les barrières qui se sont dressées sur son chemin et qui se dressent encore, il faut vraiment y croire et le vouloir...

Un superbe vidéo sur l'Empress of Ireland nous a été présenté en soirée, vraiment super.

Un autre point apprécié c'est de pouvoir se rencontrer, il est quand même rare de pouvoir le faire, et avec le temps, on s'en aperçoit pas, mais on s'en fait pas mal de copain. Donc c'est pas loin d'une vingtaine de personnes que j'ai pu revoir et échanger un peu.

Félicitations aux organisateurs et aux conférenciers.

Je souhaite beaucoup que ce projet devienne un rendez vous annuel.

Martin Bouchard
Le solitaire

 

NOUS REMERCIONS TOUS NOS COMMANDITAIRES
QUI ONT RENDU POSSIBLE LA TENUE DE CE PREMIER COLLOQUE !

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005