Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

    
Revue La Plongée              


 

DEUX SEMAINES
FANTASTIQUES
EN CAROLINE DU NORD

 

Beaufort, Caroline du Nord, USA
Du 19 au 30 juillet 2004

Photographies : Éric Lemire

 

 

Éric et moi sommes revenus de notre voyage en Caroline du Nord dimanche soir, épuisés mais comblés! Qui ne le serait pas! La météo nous a permis de sortir en mer les 10 jours prévus à l'horaire, ce qui signifie donc 20 fantastiques plongées sur 14 sites différents!

Nous avons évidemment visité le fameux sous-marin allemand
U-352 où nous avons pu admirer une belle rascasse volante, quelques murènes tachetées ainsi qu'une énorme raie qui a survolé ma tête de quelques pieds. Il y avait également plusieurs balistes (il y en a partout!), des Queen Angels et du maquereau. Barracudas et Amberjacks étaient également de la partie.

À l'intérieur de l'Indra, dans la cabine supérieure très spacieuse, un bébé requin d'environ 2 pieds et demi nous a fait l'honneur de sa présence pendant de nombreuses minutes. Éric l'a filmé pour notre plus grande joie. Sur cette épave, notre capitaine a plongé avec nous et nous a fait profiter de son expérience du site pour nous faire pénétrer l'épave plus à fond et découvrir ainsi 2 requins adultes dans la pénombre des cales. Le capitaine nous a également fait signe de le suivre un peu en retrait de l'épave sur un fond couvert de pierres où il nous a montrés comment dénicher des pieuvres. Plaisir suprême, Éric et moi avons pu en côtoyer une pendant près de 30 minutes. J'ai même retiré mon gant afin de lui tendre mon index. De son tentacule, elle a entouré mon doigt! Génial!

Une épave que j'ai énormément appréciée, c'est le Caribe Sea. J'ai supplié le capitaine de nous laisser y replonger une deuxième fois! Des bancs de poissons en mouvement formaient comme des essaims d'abeilles, s'ouvrant et se refermant au passage des nombreux prédateurs : barracudas, amberjacks, maquereaux… Tout cela sous le regard distrait des nombreux requins qui nous frôlaient. La totale!

Il faut aussi que je vous parle de ce curieux baliste qui nous a adopté Éric et moi lors d'une plongée sur le W.E. Hutton. Il a joué avec nous une quinzaine de minutes puis Louis et Lorraine se sont approchés. Le baliste a alors décidé de souhaiter la bienvenue à Lorraine en tournoyant autour d'elle et en prenant une croquée dans son cuir chevelu pour lui voler une mèche de cheveux. Ça surprend! Vous demanderez à Lorraine! Moi, je n'ai pu m'empêcher de pouffer de rire et de m'étouffer tant je rigolais!

Un autre site que j'ai beaucoup apprécié, le Spar, une épave artificielle qui a été coulée il y a moins de deux mois et sur laquelle il y a déjà une vie marine abondante. Des bancs de poissons par milliers l'entourent et 5 requins (Charlie les a comptés!) y ont déjà établi leurs quartiers! C'est une épave facile à pénétrer et c'est là que j'ai trouvé ma dernière dent de requin!

 

 

 

En parlant de dents de requins, je ne voudrais pas faire de jaloux… mais j'en ai ramené presque autant qu'il y a de membres dans le club. En effet, j'ai récolté 140 dents de Sand Tiger et la majorité (environ 130) proviennent d'une seule épave, le Verbena (aussi appelé le Nancy Lee). Éric a compté 22 requins autour de nous lors de notre remontée. Deux d'entre eux ont généreusement déployé leur dentition alors que je les regardais du coin de l'oeil… L'un a baillé, très lentement, en sortant sa mâchoire puissante et un autre a fait de même mais cette fois à la vitesse de l'éclair. Très impressionnant! À la remontée d'une des plongées sur ce site, des centaines et des centaines d'Atlantic Spadefish nous ont entourés. Il y en avait tellement, et si près, que j'en ai touché des dizaines du bout des doigts !

J'aurais des tas d'autres anecdotes à raconter, comme cette plongée où nous avons entendu des amberjacks communiquer entre eux et cette autre où, cette fois, ce sont des dauphins qui s'appelaient près de nous. Les autres plongeurs, qui sont remontés avant nous, les ont côtoyés à la ligne. Les chanceux !

Je vous énumère la liste des épaves que nous avons visitées, pour ceux qui connaissent les sites : W.E. Hutton, Atlas, Nancy Lee (Verbena), U-352, Fenwick Isle, Spar, Aeolus, Indra, Caribe Sea, Papoose, Ashkhabad, Senateur Duhamel, Hardee's Wreck et Suloïde.

Je m'en voudrais de ne pas mentionner à quel point nous avons apprécié la présence de Maryse et Marc lors de notre première semaine là-bas. Ce fut un plaisir de se raconter mutuellement nos plongées! Et ce fut également très plaisant de cuisiner deux repas communautaires au camping en compagnie de Louis, Lorraine et Charlie. De beaux souvenirs en mémoire!

Pour votre information, une semaine a déjà été réservée pour l'an prochain. Nous réfléchissons présentement aux options d'hébergement car nous avons visité trois maisons. Avis aux intéressés! Si le nombre d'inscriptions pour l'an prochain est suffisant, nous souhaiterions réserver le bateau Captain's Lady à raison de deux voyages par jour: un pour les lève-tôt (départ vers 6h30 AM) et l'un vers 14h00. Cela permettrait d'offrir cette activité pour 12 plongeurs en une même semaine. Vos organisateurs vous tiendront informés!

Hélène Lamothe

 

Je viens d'arriver de ce voyage de cinq jours de plongée où j'ai pu plonger sur de superbes épaves dont le U-Boat et bien d'autres comme le Indra sur lequel j'ai filmé plusieurs Sand Tiger sharks (si on met la caméra sur "pose", on peut presque compter leurs dents... qu'Hélène a ramassées...), alors que Lorraine et Charlie(un Diable résidant en Caroline du Sud) ont fait une course de vélo... Charlie a gagné...

La vie marine est très variée et très intéressante, c'était des belles plongées! Leroy Craytor, notre capitaine, est très à l'écoute de ses invités et donne un service impeccable. En passant, le gingembre en capsule pour le mal de mer, ça a l'air de fonctionner, je l'ai testé...

Un très gros merci à Hélène et Éric pour avoir si bien organisé un si beau voyage, et à l'an prochain !

Louis Lefrançois

 

 

Le voyage de plongée en Caroline du Nord c'était…

Premièrement, 1 heure et demi de bateau pour se rendre sur les sites les plus près du Golf Stream, puis on s'habille (certains plongeaient en t-shirt, d'autres en 7mm double). La moyenne des températures enregistrées par mon ordinateur fut de 77°F (25°C). Ensuite, on se lance à l'eau et on descend sur la corde de l'ancre où plusieurs requins pouvaient nous attendre avec impatience. On descendait en moyenne à 100 pieds sur la première plongée et 80 pieds sur la deuxième.

Un fond grouillant de vie nous recevait paré de ses plus belles couleurs (corail, anémones, étoiles, …) Parfois, on n'y voyait plus rien tellement il y avait d'immenses bancs de poissons qui dansaient à la guise de leurs prédateurs (amberjack, maqueraux, barracudas). Cette année, la visibilité n'était pas toujours extraordinaire mais la vie, elle, demeure!

Les épaves sont majestueuses (jusqu'à 400 pieds de long) et la majorité sont en très bon état… Plusieurs ont été coulées par des sous-marins allemands pendant la deuxième guerre mondiale. Et encore là, les requins nous attendent cachés à l'intérieur. Cette année, j'ai visité une salle à manger, des salles de bain (lavabos et toilettes), des postes de navigation et beaucoup d'autres pièces aux fonctions mystérieuses et inconnues.

Mais il n'y a pas que les requins à avoir pris refuge sur ces nouveaux récifs : Angelfish, murène, arrowhead crab, morue, toadfish, spadefish, grouper, filefish, sheephead. Notre sympathique capitaine Leroy a même plongé trois fois avec nous… il est un très bon guide. Il nous a montrés où chercher les pieuvres et nous en avons trouvé deux. On s'est couché dans le sable pour observer la deuxième pendant trente minutes.

Encore cette année, Charlie Nelson (un Diable de la Caroline du Sud) était encore au rendez-vous. Il a l'œil expérimenté ce Charlie. Il a trouvé un beau nudibranche ! Il est aussi le seul à pouvoir dire après la plongé (il n'y avait qu'un seul requin mâle et les autres étaient des femelles)… il les regardait toujours sous le ventre. Il faut dire qu'il a l'habitude, il est plongeur volontaire pour l'aquarium de la Caroline du Sud. Charlie nous accompagnait avec Louis et Lorraine pendant la deuxième semaine, alors que Maryse et Marc étaient avec nous lors de la première semaine.

Après la plongée, pourquoi ne pas aller sur la plage ou manger une crème glacée…

A l'année prochaine,
Eric Lemyre

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  12 mars, 2006