Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

     


 

MOT DE LA PRÉSIDENTE
Journal LA GRIFFE, Vol. 8, No. 1, premier trimestre 1988

Chers Diables et futurs Diables,

Une saison prometteuse et des plus intéressantes se dessine à l'horizon du club "Les Diables des Mers" pour l'été 1988. Des plongées diversifiées dans des lacs connus et déjà répertoriés, voilà ce que nous offre cette année le cahier d'itinéraires et je suis certaine qu'avec une participation enthousiaste de tous et de toutes, chacun et chacune y trouvera son compte.

Tu veux une petite plongée facile à 10 mètres dans un lac très clair ?  Tu veux plonger en eau salée ?  Tu veux goûter les sensations inoubliables de plonger la nuit ?  Tu veux faire de l'apnée dans une rivière poissonneuse, mais pas dans la rivière Chambly ?  Le choix des lacs, cette année, couvre tous ces aspects et plus encore. De plus, l'encadrement familial de la plongée camping ajoute à votre loisir préféré, les joies d'un souper communautaire, d'un feu de camp, d'une sortie spéciale (pièce de théâtre, promenade en bateau, randonnée pédestre, etc...). Donc, il y en a pour tous les goûts; pour les plongeurs, mais aussi pour les conjoint(e)s et familles.

Pour résumer, selon notre publicité, le but de notre club est de faire plonger les gens qui désirent autre chose que l'ordinaire; mais ne pourrions-nous pas aussi ajouter, c'est aussi de se retrouver entre ami(e)s et partager les mêmes activités sociales, sportives ou autres.

Au plaisir de se retrouver cet été...

Diablement vôtre,

Diane Coallier, présidente

 

LA GUADELOUPE  :« L'île aux belles eaux »
Journal LA GRIFFE, Vol. 8, No. 1, premier trimestre 1988

Texte de Diane Coallier et Bernard Regimbeau

Je pense qu'en 1494 quand Christophe Colomb a découvert cette île, qui faisait partie d'une série d’îles sous-marines et pour cause, ce loisir n' existait pas encore et surtout, sous la forme que l'on connaît aujourd’hui.

Le nom qu'il lui a donné reflète bien à quel point la qualité des eaux et surtout la richesse sous-marine qui habite ses eaux; car les multiples couleurs que l'eau possède ne viennent pas du ciel bleu, mais plutôt du fond marin, associé à un soleil qui a une pénétration des plus enviables...  (cliquez ici pour la suite)

 

LE CLUB DU MOIS
Revue LA PLONGÉE, février 1988

LES DIABLES DES MERS INC."
Club de plongée sous-marine, Longueuil, Québec

par Raymond Gagné, trésorier

L'histoire des Diables commença lorsqu'un groupe d'amis s'inscrivirent à des cours de plongée dans une boutique de plongée sous-marine en 1977. La session terminée, ils se retrouvèrent comme bien d'autres ,devant rien car les services offerts dans les boutiques étaient presque inexistants.

Devant cet état de fait, seule la relation entreprise entre le moniteur de l'école et les élèves pouvait permettre d'espérer quelque chose pour l'avenir. Après s'être informés auprès de la Fédération, les six plongeurs et le moniteur décidèrent de former un club: un club à but non lucratif.

Le but du club serait de faire plonger les gens toute la saison, surtout de faciliter les plongées pour les plongeurs solitaires, mettre en commun notre expérience et par le fait même trouver des sites de plongée intéressants.

Une charte fut établie et au printemps 1979 une première réunion générale fut appelée. Près d'une quarantaine de personnes assistèrent à la réunion: ce qui représentait bien le besoin et la nécessité d'avoir un club de plongée sur la rive sud de Montréal.

Le club évolua, il y eut des hauts et des bas, de sept plongeurs le club compta jusqu'à 81 membres. Nous étions cette année-là le plus important club du Québec. Il est bien évident que le travail était aussi énorme. Et comme dans toute chose la critique est beaucoup plus facile et rapide que les compliments, nous nous sommes bien aperçus que c'était un peu trop pour quelques bénévoles. Depuis les trois dernières années, le club se maintient aux environs de 35 membres. L'exécutif de quatre membres compte beaucoup sur l'implication et la participation de ses membres.

En février l'exécutif prépare une ébauche du calendrier d'activités qui est diffusée aux membres par l'entremise du journal du club, lui-même publié six fois l'an.

Lors de la réunion générale qui se tient à tous les mois de mai. ce calendrier est discuté et le choix des endroits de plongée est finalisé.

De la participation à tous les niveaux

Lorsqu'on parle de participation chez les Diables des Mers, ce n'est pas seulement d'être présents lors d'une activité, mais d'y prendre part du début à la fin; de l'organisation jusqu'après l'activité. Chacun des quatre membres de l'exécutif organise au moins une des sorties du club.

Pour ce qui est des autres activités, l'exécutif sollicite des organisateurs volontaires lors de la réunion générale, ce qui n'est jamais un gros problème. Il est à noter que lorsqu'un membre se porte volontaire pour l'organisation d'une activité, il est toujours parrainé par un membre de l'exécutif. Chaque nouveau membre est parrainé par un ancien pendant un an, pour faciliter son intégration au groupe. En fait le parrain est la personne ressource sur qui le novice postulant peut compter.

Les sorties que les Diables organisent sont de type fin de semaine/plongée, camping et vie sociale, Généralement, de mai à octobre, il y a des sorties toutes les deux fins de semaine, sans oublier les vacances en famille de la fin juillet. En plus des plongées, le club organise plusieurs activités sociales tels que: la cabane à sucre, le célèbre "party de graissage de bearing", le party de piscine, l'épluchette de blé d'Inde, le méchoui. le party d'Halloween... et n'oublions pas les voyages dans le Sud.

Les sites de plongée sont des plus variés et l'accès est facilité grâce aux bateaux pneumatiques que possèdent plusieurs membres. Il est évident que les frais d'utilisation sont partagés par les utilisateurs.

Les projets futurs du club seraient de trouver une vision de la plongée qui inciterait les vieux plongeurs d'expérience à continuer de trouver la plongée intéressante, d'aider les jeunes plongeurs et que tous soient sensibilisés à la beauté et à la fascination du monde sous-marin, faire en sorte que la plongée soit plus que 60 minutes à faire des bulles sous l'eau. Les Diables préfèrent donc la qualité de vie en tous points: en plongée, en camping et entre amis.

En terminant j'aimerais vous présenter notre comité exécutif 1988: Diane COALLIER, présidente. Claude TREMBLAY, vice-président, SyIvie JACMAIN. secrétaire, Raymond GAGNÉ, trésorier.

C'est au nom de tous les membres des Diables des Mers que je vous souhaite de bonnes plongées et j'espère que nous aurons l'opportunité de chausser nos palmes en votre compagnie, sur les rives du Québec.

Club de plongée sous-marine

LES DIABLES DES MERS INC. a/s Diane COALLIER
1048 Briggs, est Longueuil, J4J 1S7 (514) 651-5887

 

SHERBROOKE : NEUF ÉQUIPES AUX "OLYMPIADES"
Revue LA PLONGÉE, avril 1988

Michel PINETTE et son équipe de l'école de Plongée Estrie (Nepteau, Sherbrooke) ont accueilli le 6 février dernier 9 équipes de six plongeurs chacune dans les Olympiades du rire sous-marines.

Venus de Montréal, de Victoriaville, de Sorel-Tracy et de Sherbrooke les plongeurs/euses devaient se mesurer à diverses difficultés qui tout en étant très amusantes n'en sont pas moins utiles au développement de l'aisance chez le plongeur.

Le tout s'est déroulé en présence du TRIEAUX-DÉPOLLUEUR, trois mascottes fantastiques créées de toutes pièces par Michel Pinette.

Un vidéo fut tourné lors de cette activité annuelle, qui permettra à tous de voir avant d'y croire. Une vraie journée de plaisir entre camarades de plongée.

Plus de 100 personnes étaient au rendez-vous.

 

25 et 26 JUIN 1988
Ça se passait les 25 et 26 juin 1988 à Orr's Island (Maine-USA)...

DE LA VAISSELLE.... ENCORE DE LA VAISSELLE... MAIS QUELLE BOUFFE !

" Un petit groupe de Diables avait planifié depuis longtemps de célébrer les fêtes de la St-Jean du côte de nos voisins américains.

Diane Coallier, cadre chez Bell Canada se trouve malheureusement dans l'impossibilité de se joindre au groupe, devant assumer une surcharge de travail inhérente au conflit chez Bell. Inquiète de laisser partir Bernard seul, que va-t-il manger, il ne "popote" jamais, passe un marché avec Christian Lacasse. Ce dernier sera hébergé dans la roulotte et en contrepartie de son hébergement devra s'assurer que Bernard ne souffrira pas d'inanition

Les deux quittent donc la Rive Sud en célibataires. Ceux qui connaissent bien Christian savent que ce dernier adore cuisiner, mais comme pour le reste... il demeure perfectionniste ! Il est capable de vous concocter un gâteau forêt noire, digne des plus grands chefs, et ce même en camping.

Bernard a donc mangé divinement durant tout le week-end, toujours après les autres... même quand le homard était au menu, repas pourtant fort simple... il attendait le riz qui devait accompagné ces crustacés bouillis.

En fait, qui dit bonne bouffe, dit souvent aussi beaucoup de vaisselle... et ça c'était l'autre partie du "deal". En plus d'héberger Christian, Bernard, en bon colocataire avait pris l'engagement de laver la vaisselle

Aux dires de ce dernier, après chaque repas, il ne restait plus aucune fourchette dans les tiroirs et encore moins d'assiettes ou de chaudrons dans l'armoire. En fait, Bernard est resté invisible tout le week-end... il lavait de la vaisselle. Pour passer un réservoir complet de propane en un week-end, alors que Bernard et Diane pouvaient en utiliser un seul durant toute une saison, imaginez les somptueux repas qu'ils ont pu déguster tous les deux ! "

 

6 NOVEMBRE 1988

La démocratie s'exprime à nouveau et les membres très satisfaits de l'excellent travail de Diane Coallier, lui confient un troisième mandat, alors qu'ils font confiance à Monique Corneau pour accomplir les tâches inhérentes au poste de secrétaire.

 

LE PARTY DE NOËL DU 3 DÉCEMBRE 1988
Journal LA GRIFFE, Vol. 9, No. 1, premier trimestre 1989

Le 3 décembre dernier, se tenait à la maison mère du club, le party des Diables, édition 1988. La soirée fut réussie grâce à la présence de personnes endiablées.

C'était le moment des retrouvailles. Tous étaient contents de se revoir entre ami(e)s durant une soirée détendue et de plus, habillé autrement qu'en maillot de bain ou en habit de plongée. La soirée s'est déroulée dans la plus grande joie, malgré la "tranquillité" de Bernard qui semblait avoir été mis hors d'état de nuire par le restant d'une grosse grippe (pneumonie).

Agrémenté par un peu de musique retro, de quelques jeux de sociétés (un peu animal, mais...) bien plaisants, de quelques prix de présence, dont un est encore chez Bernard; un couteau et une fourchette de plastique, le plaisir était bon train.

Et enfin, pour couronner le tout, un délicieux et généreux buffet fut servi à la fin de la soirée. Ce fut un charme pour le palais, qui régala tous les convives. En résumé, ce fut une soirée mémorable.

J'aimerais remercier Bernard et Diane pour nous avoir prêté leur chaleureux chez-eux; Vincent, pour l'orchestration de la musique; Claude et Monique pour les jeux; Raymond pour les cadeaux ainsi que toutes les personnes présentes pour leur participation.

En espérant que le party du 10ème anniversaire soit encore 10 fois plus plaisant.

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  26 mars, 2006