Retour

RETOUR

Retour à la page d'accueil

    
          


Activité conjointe CPRS aux Milles-Îles

Les épaves
 du Kingshorn et du Keystorm

samedi le 5 octobre 2002
Abucs Dive Charters
, Mallorytown Landing, (Ontario)

Texte de Pierre Bourque

Les plongeurs me rejoignent chez moi vers 6h30 pour le départ vers Mallorytown Landing, à quelques 2h30 de Montréal. Il fait beau, le ciel est sans nuages. Hum !! la journée s'annonce très belle !!

On n'a rien oublié, ce ne sera pas la même chose pour certains qui m'appelleront en chemin pour me demander si on aurait pas une ceinture de plombs en trop. Il paraît que c'est l'article que les plongeurs oublient le plus souvent, un argument de poids !!

Chemin faisant, on se raconte les dernières nouvelles, on ne s'est pas vu depuis un bon bout pour certains. Le groupe de 15 plongeurs, sera de 13, deux ne viendront pas à cause de maladies, meilleure chance l'an prochain. On le refera encore et encore !!!

9h30 : Les plongeurs sont arrivés au point d'embarquement. Il manque le bateau, pas de bateau en vue sur le fleuve?? Avec tous les courriels que nous avions échangés, il ne pouvait y avoir erreur. Le départ était fixé à cet endroit, à 10h00.  Que se passe-t-il? L'inquiétude me gagne... 9h55 : Je me prépare à appeler la capitaine: Helen Cooper. Je n'ai pas le temps de composer son numéro que je la vois arriver en courant pour nous informer que la transmission de son bateau vient de se briser. Bah ! C'est pas grave, on a déjà perdu une hélice en plein milieu de la voie maritime... Nous sommes à sec !

Elle est très débrouillarde ! Elle a trouvé un autre transporteur qui sera au quai entre 11 h et midi. Elle nous propose de modifier le plan initial, pour deux plongées sur le Keystorm. Les plongeurs acceptent. Finalement en jasant, elle réévalue le temps et décide que nous aurons le temps, malgré le retard, de reprendre le projet initial: le Kingshorn et le Keystorm. 12h00 : Le bateau arrive, on n'y a pas perdu au change, le bateau est spacieux, puissant, très bien équipé, une plate-forme à l'arrière s'abaisse sous l'eau pour nous permettre d'enlever nos palmes et monter dans l'escalier jusque dans le bateau, du solide et fonctionnel ! 12h15 : Nous nous dirigeons vers Rockport, 40 minutes à naviguer dans les Mille-Îles, de vrais touristes ! Le Kingshorn y est coulé, 95 pieds plus bas. Le bateau ancré, les plongeurs descendent sur la corde qui nous paraît sans fin. La profondeur sera de 92 pieds, courant faible, visibilité de 35 pieds. Le ciel s'est couvert depuis notre départ, on y perd un peu en visibilité, l'eau est à 63°F, pas de thermocline. C'est très confortable ! Arrivés sur l'épave, elle y est depuis, 1897, on l'a survole d'un bout à l'autre. Elle n'est pas éclatée, elle est de bois. Nous passerons sous le pont en revenant de l'avant à l'arrière. Quelques objets s'y retrouvent: vaisselle, roues, ancre, etc. On est satisfait, on remonte, car à 92 pieds la consommation augmente rapidement ! Nous sommes pratiquement à 4 ATM. Pendant que l'on casse la croûte sur le pont supérieur, notre bateau se dirige vers le Château Boldt.

http://server101.hypermart.net/ivanoff12/boldt/tourboldt.html 

Allez voir, ça vaut la peine ! Il y a une belle histoire d'amour avec ce château... Les plongeurs débarquent au Château, pour rencontrer l'officier des douanes américaines qui vérifiera nos papiers d'identification (ils acceptent passeport, permis de conduire avec photo et carte d'assurance-maladie). Les touristes ont trouvé ça drôle de voir nos plongeuses, habillées en dry, à moitié descendu, sacoche à l'épaule, couteau à la jambe se diriger vers les toilettes. Imaginez la scène...

C'est fait, on réembarque, direction le Keystorm (40 minutes de navigation vers l'est). Le soleil se remet de la partie, on s'ancre de nouveau. En attente de mes deux plongeurs, j'observais les autres plongeurs sur le Keystorm, plusieurs colonnes de bulles montaient du fond. Elles étaient transpercées par les rayons du soleil. Elles ressemblaient à de gros champignons qui s'éclataient à la surface, tout un spectacle que nous offre ce bateau. Les plongeurs remontaient avec un large sourire !!

16h30 : Retour au quai, on se salue et c'est le temps du retour, un petit café chez Tim Horton avec ça ! Pourquoi pas !!

Voilà une autre belle journée en plongée !

Pierre Bourque

 


Si vous avez des commentaires sur ces pages SVP, communiquez avec l'administrateur.
Dernière mise à jour:  04 December, 2005